Des prêts à  plus long-terme par Bank Al-Maghrib pour combler le déficit de trésorerie des banques

Bank Al-Maghrib a décidé de procéder à des opérations de pension livrée (prêts d’espèces garantis par des titres financiers) à un terme plus long en faveur des banques (la durée peut légalement aller de 24 heures à une année).

Cette décision fait suite à l’aggravation du déficit des trésoreries bancaires qui, en plus, est devenu structurel (depuis mars 2007). En raison de la baisse des avoirs en devises et de l’augmentation de la circulation fiduciaire, la position nette de liquidité des banques est en effet passée d’un déficit de 5,4 milliards durant le dernier trimestre 2010 à plus de 26 milliards au cours du troisième trimestre 2011.

Un niveau important que même les dizaines de milliards de DH accordés chaque semaine par la Banque centrale au titre des avances à 7 jours n’ont pu réduire.