Craintes pour les chaînes de montage de poids lourds

Les équipementiers locaux qui travaillent avec les chaînes de montage de poids lourds sont dans l’expectative. L’année 2007 risque de constituer un tournant décisif pour leur activité. En effet, à partir de cette année, le montage local des poids lourds ne sera plus aussi compétitif que l’importation de véhicules montés. En cause, le démantèlement douanier progressif entamé depuis 2002 et qui a atteint un seuil critique pour les monteurs locaux. Sont concernées toutes les marques de poids lourds installées au Maroc dont Volvo, Scania, Daf, Man, Mitsubishi, RVI (Renault Véhicules industriels)… qui se disputent un marché annuel de quelque 4 000 camions.

Les intrants qui seront les plus touchés sont les tuyaux d’échappement, les parties en polystyrène et les radiateurs. Parmi les constructeurs qui recourent le plus au marché local, les professionnels citent Mitsubishi et RVI. Des responsables chez Volvo expliquent par ailleurs que la fermeture des unités de montage se fera de manière progressive. Se posera alors le problème du redéploiement des effectifs de ces unités qui tournent en moyenne avec 30 ouvriers et techniciens par centre de montage.