Clarification

Dans le supplément politique de La Vie éco du 17 novembre dernier, dédié aux élections législatives 2007, une citation du politologue Mohamed El Ayadi a prêté à confusion tendant à faire croire qu’il existait un problème de compétences chez les leaders des partis. En substance, la citation disait que «les partis politiques ont des compétences même si on ne les retrouve pas au-devant de la scène. Si vous sortez du cercle Elyazghi, El Fassi, Aherdane, Osman, … vous allez trouver les compétences». Il s’agissait en fait de la fusion des deux phrases suivantes : «Les partis politiques ont des compétences, même si on ne les retrouve pas au-devant de la scène» et «Quand vous parlez de premiers ministrables, vous pensez premiers secrétaires de partis, or rien n’oblige à nommer un premier secrétaire de parti premier ministre. Donc si vous sortez du cercle Elayzghi, El Fassi, Aherdane, Osman, etc., vous allez trouver les compétences». Le raccourci a de fait créé la confusion. Toutes nos excuses à M. El Ayadi et aux intéressés.