Choc pétrolier : il ne faut pas refaire les mêmes erreurs

Comment fera le Maroc avec des cours du baril qui dépassent depuis un moment le seuil dramatique des 50 dollars. Les pouvoirs publics avaient tablé sur une moyenne de 30 dollars pour 2004. Ce niveau est largement dépassé. Nous sommes en plein choc pétrolier comme dans les années 1970. L’économie marocaine avait beaucoup souffert de ce choc et la suite, on la connaît tous : surendettement et plan d’ajustement structurel dans les années 80. Aujourd’hui, le gouvernement doit éviter de refaire les mêmes erreurs