Casa-Rabat à  trois voies : c’est parti

l’élargissement de l’autoroute démarre en avril 2008

Il était prévu que les travaux démarrent en 2007 pour prendre fin 18 mois plus tard. Finalement, c’est au cours du deuxième trimestre 2008 que commencera l’élargissement du tronçon autoroutier Casa-Rabat. Sur une longeur de 60 km donc (l’autoroute est délimitée dans sa partie sud par l’échangeur de Aïn Harrouda), les travaux consisteront en l’ajout d’une troisième voie, dans les deux sens, en grignotant notamment un espace de 3,50 mètres (par voie) sur le terre-plein central. Initialement prévu pour coûter 600 MDH, le chantier nécessitera, selon les dernières prévisions, 200 MDH supplémentaires, que devrait accorder, sous forme de prêt, la Japan Bank of international cooperation (JBIC). Cette dernière, rappelons-le, avait diligenté, à fin septembre dernier, une mission portant sur l’étude de faisabilité qui s’était avérée concluante. Aujourd’hui, l’étude de définition est achevée et l’étude d’avant-projet devrait être bouclée dans quelques semaines.
Il faut dire qu’il était temps. Le tronçon autoroutier Casa-Rabat est celui qui a la plus forte densité de trafic. Le seuil de 28 000 véhicules par jour, au-delà duquel on peut considérer que l’autoroute est en situation de saturation, est pratiquement atteint, et parfois largement dépassé. En week-ends, périodes de vacances, fêtes et en été, des pics de 35 000 véhicules sont observés. Déjà en 2004, on en était à une moyenne de 23 000 et les études prévisionnelles font état d’un trafic de 37 000 véhicules à l’horizon 2010.
Reste la question de certains franchissements d’oued, quelques ouvrages d’art pour lesquels le gain sur le terre-plein intérieur ne pourra se faire. Entre dédoubler un pont ou carrément le détruire pour en construire un autre plus large, les arbitrages devraient être connus d’ici le début des travaux.