Carburant propre, Shell sur les traces d’Afriquia

Deux mois après le lancement par Afriquia SMDC de son «Gasoil plus», Shell, le challenger, lui emboîte le pas en lançant à son tour son «Diesel Extra». Pour le même prix que le gasoil normal (10 000 PPM) donc, l’automobiliste pourra bénéficier auprès des réseaux des deux compagnies d’un carburant propre, en mesure de mieux protéger le moteur de son véhicule, sachant qu’aujourd’hui 60% du parc automobile roule au diesel.

De quoi s’agit-il ? En fait, les deux carburants contiennent des additifs qui offrent de multiples avantages. Primo, un produit détergent qui évite l’encrassement du moteur et donc maintient ses performances intactes. Secundo, un produit anti-corrosion qui évite la dégradation des organes moteurs. Ainsi, selon les tests techniques réalisés par Afriquia, en suivant la méthode ASTM D665 (USA) dans une éprouvette contenant du gasoil normal chauffée à 60° pendant 24 heures, on trouvera 20% de rouille alors que le même test réalisé avec le «Gasoil +» produit 0% de rouille.

Mais ce n’est pas tout, aussi bien dans le cas d’Afriquia que de Shell, un troisième additif est contenu dans les produits lancés. Dans le cas du Gasoil+ d’Afriquia, c’est un antioxydant qui est incorporé. Avantage de taille, une absence de particules d’oxyde de fer qui proviendraient des canalisations par lesquelles transite le carburant, donc une protection accrue des filtres à gasoil. Dans le cas de Shell, le Diesel Extra contient un agent anti-mousse, qui permet aux automobilistes qui entendraient se servir eux-mêmes à la pompe de gagner du temps en ravitaillement.

Bonne nouvelle donc pour les consommateurs. On notera cependant que Shell a présenté son produit comme révolutionnaire au Maroc alors qu’Afriquia l’avait précédé de deux mois.