BNDE

Le syndicat fait de la surenchère

Driss Jettou a effectué, jeudi 5 juin, un voyage éclair en Espagne pour y rencontrer son homologue espagnol José Maria Aznar. Voulant sauvegarder le caractère informel de leur rencontre, les deux hommes se sont donné rendez-vous dans une petite ferme discrète à quelques kilomètres de Tolède, loin des regards des curieux et certainement aussi de ces journalistes turbulents…
Même si des sources proches de la primature insistent sur l’aspect décontracté de la rencontre, il n’en demeure pas moins que les questions passées en revue sont de taille. Jettou et Aznar auraient en effet discuté de beaucoup de choses. D’abord, comme on pouvait s’y attendre, les dossiers classiques tels l’immigration, la pêche, le tourisme et, de manière générale, les relations bilatérales.
Mais au menu, il y avait également un gros chapitre politique avec en tête de liste l’affaire du Sahara. Une question sur laquelle la position espagnole n’a pas vraiment évolué.
Une chose est sûre : les discussions ont été intenses et ont duré plusieurs heures, y compris autour de la table du déjeuner, offert par Aznar et servi aux alentours de 13h. Les journalistes espagnols en auront quand même eu pour leur curiosité puisque Jettou et Aznar ont décidé, en fin de compte, de tenir une brève conférence de presse en fin de journée. Jeudi 19h00, Jettou devait embarquer pour le voyage retour avec peut-être, dans son porte-documents, des engagements, ou du moins des intentions, de notre voisin du Nord sur les grandes questions d’intérêt commun.
Dans les prochains jours, on en saura un peu plus sur cette rencontre pique-nique