Bagarre entre le PAM et l’Istiqlal au sujet du budget de la deuxième Chambre

Le deuxième Chambre fait les frais d’un conflit politique entre le PAM et l’Istiqlal. Selon des sources concordantes, le Premier ministre aurait refusé de donner son feu vert à une augmentation de l’ordre de 23% du budget de la Chambre que certains jugent pourtant nécessaire pour mettre en œuvre le programme de modernisation et de mise à niveau tracé par la présidence de l’institution. «Le projet de Loi de finance prévoit effectivement une légère hausse du budget de la Chambre, mais en deçà de ce que demandait son bureau», affirme une source de la deuxième Chambre. Le PAM qui occupe les postes de la présidence et du secrétariat général de l’institution se sent directement visé. Les deux groupes parlementaires du parti préparent déjà la contre-offensive.