«Le Journal hebdo» change de main

Un nouveau dg pour maroc soir ?

Rentrée mouvementée pour certains titres de la presse écrite. Le Journal hebdomadaire, après un arrêt estival de cinq semaines, redémarrera ses activités le 12 septembre avec une nouvelle équipe dirigeante. Fadel Iraqi, l’actionnaire unique à hauteur du capital de Trimedia, société éditrice du titre, a décidé de rester seul maître à bord. En effet, quoique actionnaire majoritaire après avoir racheté les parts de Aboubakr Jamaï et de Ali Amar, les fondateurs du titre, il s’était engagé par accord tacite à leur rétrocéder lesdites parts au bout de quelques années.

Début août, Fadel Iraqui annonce à MM. Jamaï et Amar qu’il ne souhaite plus revendre et Ali Amar, déchargé de ses fonctions de directeur de publication, quitte Le Journal. Interrogé par La Vie éco sur les raisons de cette décision, M. Iraqi a écarté qu’elle soit en relation avec la ligne éditoriale ou avec le contenu du magazine. L’identité du nouveau directeur de publication du titre est encore inconnue pour le moment.

Autre grand titre qui risque de connaître un changement de direction : Le Matin du Sahara. En effet, selon des sources bien informées, Chakib Laâroussi, actuellement en charge de la communication au Palais royal, pourrait succéder à Mohamed Jouahri à la tête du groupe Maroc Soir. Contacté par La Vie éco, M. Laâroussi s’est contenté de déclarer qu’il n’en est rien pour le moment, mais, de sources sûres, La Vie éco a appris que deux confrères prospectaient, pour le compte de M. Laâroussi, en vue du recrutement de journalistes destinés à renforcer la rédaction du titre francophone. L’actuel patron du groupe affirme, pour sa part, n’être au courant de rien.