Zara ouvrira prochainement à  Casablanca

Un investissement de 200 MDH pour le premier mégastore d’Afrique
Des prix alignés sur ceux pratiqués en France.

Détenteur exclusif, pour le Maroc, de la franchise de Zara, le géant espagnol du prêt-à-porter, Azzurro, filiale du groupe marocain Aksal, s’apprête à ouvrir son premier point de vente. Le mégastore, situé sur le boulevard Massira Al Khadra, à Casablanca, sera le premier dédié à l’enseigne en Afrique. Il s’étendra sur une superficie de 2 600 m2, comprenant le siège de la société distributrice ainsi que les espaces de vente, sur trois niveaux : femmes, hommes et enfants. Et c’est avec la collection printemps-automne que Zara fera son entrée sur le marché marocain.
L’implantation de Zara s’est faite grâce à un investissement de 200 millions de dirhams, qui s’étalera sur une période de trois ans et qui s’inscrit dans le cadre d’une convention signée avec l’Etat.
Très attendue au Maroc, la marque Zara, dont l’arrivée ne passera certainement pas inaperçue, vise un objectif précis : celui de «contenter les clients marocains et de leur proposer une offre globale et à des prix abordables», explique-t-on chez Azzurro.
En premier lieu, et c’est ce qui a fait le succès de Zara à travers le monde, le magasin commercialisera des vêtements et accessoires design, reflétant les dernières tendances en matière de mode ainsi que des gammes inspirées de la haute couture. En second lieu, on souligne que l’offre est globale puisqu’elle porte, outre les vêtements, sur les chaussures, les accessoires (ceintures, sacs, etc.) ainsi que les parfums pour femmes, hommes et enfants. Quatre arrivages (réassort et nouvelle collection) auront lieu par semaine afin de permettre à la clientèle marocaine d’être toujours en phase avec les dernières tendances de la mode.

2 millions de dirhams alloués à la formation

Par ailleurs, l’offre, et c’est là le troisième point fort de Zara, répond à un rapport qualité/prix intéressant. Ce qui fait dire aux responsables de l’entreprise que «le concept Zara n’a pas de concurrent sur le marché. Nous offrons une large gamme inspirée des tendances des grandes marques et à des prix 10 fois moins cher que ceux de ces marques». Ne voulant pas communiquer sur les prix, Zara se contente de dire «qu’ils seront alignés sur les prix pratiqués en France». Et de préciser aussi que l’alignement ne peut se faire sur les prix pratiqués en Espagne, qui sont moins élevés, en raison de l’absence de droits de douane ou encore de frais de transport.
Outre le rapport qualité/ prix, Zara jouera également la carte du service. C’est pourquoi l’accent a été mis sur la formation du personnel, qui compte une centaine de personnes tous profils confondus. Cadres et employés ont suivi des stages internes et à l’étranger, axés sur la polyvalence, la connaissance du produit et la satisfaction de la clientèle. L’équipe de vente a bénéficié d’une formation interne portant sur les techniques de vente et d’accueil. Pour les cadres, dont 50% sont des étrangers, une formation de quatre mois a été suivie dans diverses villes d’Espagne, de France, d’Italie, du Canada et de Turquie. En tout, une enveloppe de 2 millions de dirhams a été allouée à la formation.
Enfin, pour ce qui est du développement de la marque, Zara a prévu l’ouverture d’autres points de vente, notamment à Rabat, Agadir et Marrakech