Yoplait : un retour perturbé par des problèmes de distribution

La marque est commercialisée à  Fès et Meknès mais reste quasi introuvable à  Casablanca et Rabat. Saiss Lait s’apprête à  restructurer le circuit de distribution et à  élargir la gamme des yaourts.

Le retour de Yoplait sur le marché marocain ne se fait pas sans difficultés. Depuis l’annonce faite en avril 2014 par Saiss Lait, la marque est introuvable dans plusieurs villes. Pourtant le distributeur, implanté à Fès, avait promis, lors d’une conférence de presse organisée à Casablanca, que l’ensemble du territoire sera approvisionné. Selon une source proche du dossier, Saiss Lait assure directement la distribution à Fès, Meknès et les alentours mais elle a choisi de la sous-traiter dans les autres villes. Et il semblerait, toujours selon notre source, que le distributeur pour Casablanca et Rabat n’a pas assuré la prestation dans de bonnes conditions. «On ne trouve le produit, totalement absent des rayons du circuit traditionnel, que dans quelques magasins Carrefour», précise notre source. Et d’ajouter que «pour remédier à ce flop, Saiss Lait planche actuellement sur une restructuration du schéma de la distribution de la marque».

En dehors des problèmes de distribution, le retour de la marque est faussé par la limitation de la gamme de produits. Ne sont en effet commercialisés, depuis avril dernier, que le yaourt brassé basic et la gamme junior de 50 grammes. Saiss Lait s’apprête toutefois à lancer dans les prochains jours «le Panier de Yoplait», un yaourt avec des morceaux de fruits.

La marque devait être présente partout depuis le deuxième trimestre

Après plusieurs années d’absence, Yoplait est revenu sur le marché marocain suite à la signature, en 2011, d’un contrat de franchise entre le numéro deux mondial des produits laitiers et Saiss Lait. Sa commercialisation devait se faire, si ce n’est les difficultés précitées, à Fès, Rabat, Marrakech et Casablanca dès avril 2014. Un mois plus tard, elle devait être présente à Agadir et dans l’Oriental. Le retour de la marque de la petite fleur a nécessité 100 MDH apportés par le Fonds d’investissement Maroc Invest entre 2011 et 2014. Ces ressources ont financé la modernisation de l’outil industriel, le renforcement des ressources humaines, la formation du personnel existant et le développement du parc de distribution. Pour la première année de commercialisation, l’entreprise table sur un chiffre d’affaires de 200 MDH, soit 2,5 fois ce qui a été réalisé en 2013 avec sa propre marque Chahyi, distribuée essentiellement à Fès.

Au niveau mondial, ce sont 19 000 pots de Yoplait qui sont consommés chaque minute. Yoplait est le numéro deux mondial sur le marché des produits laitiers et le numéro un aux Etats-Unis. Avec ses 2 500 références, l’entreprise réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 5 milliards d’euros.