Visite royale au Gabon : consolidation du partenariat bilatéral

En plus d’un partenariat stratégique entre les deux pays dans le domaine des engrais, la visite royale au Gabon s’est achevée par la signature de 24 accords et conventions. Plusieurs domaines sont concernés, à  commencer par l’agriculture, la formation ou encore l’habitat.

Le Gabon a finalement ravi la palme à la Guinée lors de la tournée royale en Afrique subsaharienne. Après les 21 accords de partenariat signés à Conakry, l’étape gabonaise de cette tournée s’est soldée par la conclusion de 24 conventions et accords touchant à des secteurs diverses. Des plus importants, on notera ce partenariat stratégique dans le domaine des engrais avec comme objectif de renforcer durablement la sécurité alimentaire du continent. Concrètement, ce partenariat se traduira par la production d’engrais à forte teneur en phosphate et en ammoniaque pour qu’il soit ainsi adapté aux spécificités des différents écosystèmes que compte le sol africain. En tout, ce seront plus de 2 millions de tonnes par an qui seront produits et acheminés en priorité vers les pays africains à l’horizon 2018. Pour ce faire, un investissement de 2,3 milliards de dollars devrait être mobilisé pour l’édification, dans un premier temps, d’une unité de production d’ammoniaque à partir du gaz gabonais, la première unité de ce type dans la région et qui alimentera en priorité les marchés limitrophes.

Création d’un comité de suivi des accords par le Gabon

Une autre unité de production d’engrais devrait également voir le jour au Gabon suite à ce partenariat. Au Maroc, il est en revanche question d’édifier deux unités de production d’acide phosphorique à partir du phosphate marocain et dont la source a déjà été identifiée, à savoir le bassin d’Oulad Abdoune dans la région de Khouribga, en plus d’une unité de production d’engrais. Selon la présentation du projet, il s’avère que cette initiative contribuera à la création de plus de 5 000 emplois directs et indirects, que ce soit au Maroc ou au Gabon.

Les autres conventions signées ont pour principal objectif la consolidation du partenariat bilatéral entre les deux pays dans les secteurs de l’agriculture, de la santé, de l’habitat, de la formation professionnelle, des transports, du tourisme et des nouvelles technologies. Plusieurs ministères se sont ainsi joints aux différents hommes d’affaires ayant assisté au Forum économique Maroc-Gabon pour apposer leur signature sur ces conventions.
Notons par ailleurs que suite à la visite du Souverain au Gabon, le conseil des ministres gabonais a annoncé la création d’un comité de suivi de ces accords.