Viandes rouges : la filière est en plein essor

La consommation moyenne annuelle de viandes rouges est d’environ 13 kg par habitant. Les objectifs du contrat programme 2009-2014 sont atteints ou presque.

La filière des viandes rouges est en pleine expansion. En effet, la production a progressé de 16% entre 2007 et 2012 et se chiffre aux environs de 450 000 tonnes, selon Hammou Ouhelli, président de la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges au Maroc (Fiviar). La consommation annuelle par habitant tourne autour de 13 kg en moyenne à cette date au lieu de 11,6 kg avant la mise en place du Plan Maroc Vert dans le cadre duquel a été signé le contrat programme de la filière pour la période 2009-2014. Les objectifs du contrat programme sont donc atteints ou presque. En principe, 6 milliards de DH devaient être investis, dont 850 millions apportés par l’Etat. Les viandes rouges représentent plus de 25% des protéines animales de la ration moyenne du consommateur marocain.

Le contrat programme 2015-2020 devrait être signé au plus tard durant l’édition 2014 du Salon international de l’agriculture de Meknès (SIAM).

MaroCarne, une édition sous le sceau de la qualité

Le Plan Maroc Vert vise à augmenter la production de viandes rouges de 164 000 tonnes à l’horizon 2020, accroître la consommation de 28%, agencer 8 abattoirs privés intégrés aux unités d’engraissement et aménager 21 marchés à bestiaux. A cela s’ajoute la gestion déléguée de 12 abattoirs municipaux. L’Etat entend aussi stimuler la production de viandes rouges à travers l’amélioration génétique et la promotion des financements.
C’est justement pour fédérer tous les efforts des professionnels de la filière, les sensibiliser et leur permettre de s’informer sur les dernières technologies que la Fiviar, en partenariat avec l’Etat, a mis sur pied MaroCarne, un salon spécialisé, dont la deuxième édition se tient du 5 au 7 décembre. Thème de cette année : «Produire en quantité une viande de qualité pour les consommateurs», MaroCarne permet aux professionnels du secteur de s’informer sur les nouvelles technologies et innovations ainsi que de rencontrer leurs partenaires d’affaires et de nouveaux clients.