Transport et logistique : une bourse du fret pour réduire les retours à vide

C’est une plateforme électronique transactionnelle de mise en relation entre expéditeurs et transporteurs.

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et Tanger Med ont donné, jeudi 8 mars, à Casablanca, le premier coup de cloche pour le démarrage de la bourse du fret -TMfret.ma-, en présence d’opérateurs économiques des secteurs du transport et de la logistique. Selon Fouad Brini, président de Tanger Med, la bourse du fret se veut une plateforme électronique transactionnelle de mise en relation entre expéditeurs et transporteurs selon les prescriptions fonctionnelles de la CGEM.

Cette plateforme s’inscrit dans le cadre d’une démarche de digitalisation engagée depuis quelques années par la confédération et Tanger-Med et d’amélioration des services offerts aux clients.

La bourse du fret va proposer une offre de services de transport, et de logistique dotant les PME marocaines et les professionnels du transport notamment, d’un outil simple et efficace leur permettant d’optimiser les coûts et de réduire les retours à vide, souligne la confédération. Ceci en faisant rencontrer l’offre et la demande sur un même portail digitalisé. La CGEM entreprend depuis plusieurs années des initiatives pour la facilitation des affaires et la simplification des procédures dans le cadre de la digitalisation.

Près de 51 millions de tonnes de marchandises ont été traitées et plus de 88 milliards de DH de produits marocains exportés à travers le port Tanger-Med en 2017. Le complexe portuaire Tanger-Med se positionne comme la première plateforme portuaire d’export du pays avec une connectivité mondiale vers 174 ports et 74 pays dont 37 ports africains.