Lâayoune-Sakia El Hamra : A visiter dans la région

Plage Foum El Oued

Située à 20 km de la ville de Laâyoune, la plage de Foum El Oued est desservie par un tronçon de route dotée d’équipements de base. Le site profite de l’étendue de la côte atlantique. La présence de l’embouchure de l’Oued Sakia El Hamra ajoute une particularité au paysage. Cette plage présente des potentialités de développement à exploiter notamment au niveau des sports nautiques et du tourisme balnéaire.

Oasis Lamsied

Nichée dans le canyon de l’oued Sakia-El-Hamra, à une quinzaine de kilomètres à l’est de Laâyoune sur la route principale reliant Laâyoune à Es-Smara, on y trouve un point d’eau douce entouré de palmiers. Déjà, un camping touristique est implanté sur place et assure différentes prestations. L’accès au site est assuré par un tronçon de route aménagé.

La lagune Naila

Sur l’axe routier RN 1, à 20 km au sud du centre d’Akhfennir, c’est le plus grand espace lagunaire de toute l’Atlantique marocaine avec un plan d’eau de plus de 3 000 ha limité par une falaise rocheuse stratifiée et taillée par l’érosion marine. Naila est un milieu exceptionnel de biodiversité et constitue un point de relais pour les oiseaux migrateurs en transit. La lagune est une zone protégée en vertu de la loi. Un parc national y est prévu.

Les sebkhas

Grandes dépressions, facilement accessibles à partir de la RN 1 reliant Laâyoune et Tan-Tan. Ces immenses réceptacles abritent des lacs salés dont le plus spectaculaire est celui de Tazgha exploité pour la production du sel. Les tailles démesurées des sebkhas reflètent le caractère de l’abondance et de la grandeur qui marquent le désert.