Comment le Sofitel Thalassa Agadir renforce son positionnement dans le bien-être

Des expériences de soins inédites qui combinent bienfaits de la mer et produits du terroir local. Un centre de yoga pour bientôt dans l’hôtel.

Plus de 500 milliards de dollars en termes de chiffres d’affaire à l’échelle mondiale, le tourisme de bien-être est une niche à fort potentiel en pleine croissance et Agadir a encore des parts de marché à prendre dans cet écosystème.

Implanté dans le secteur balnéaire de la métropole, le Sofitel Thalassa Sea and Spa est un des fleurons dans la ville de cette activité qui ne cesse de drainer tout au long de l’année une clientèle à fort pouvoir d’achat. France, Allemagne, Angleterre, l’établissement, élu meilleur hôtel de luxe d’Afrique en 2018 par les Worlds Luxury Awards, enregistre aujourd’hui des habitués en provenance de plusieurs marchés émetteurs, qui reviennent régulièrement pour des cures de bien-être et remise en forme visiblement toujours renouvelées. En phase avec la stratégie de sa marque, le Sofitel Thalassa a lancé des offres de cures adaptées au rythme de chaque curiste. Energie, éclat, sérénité, détox, minceur, récupération, la carte de soin du centre de thalassothérapie de l’hôtel est une offre en fonction des objectifs recherchés par le curiste à travers des courts ou longs séjours. ‘’En combinant la richesse des produits du terroir local et ceux de la mer alliant expertise médicale aux tendances bien-être, c’est en fait une inexpérience inédite hors du commun, dépaysante, que tente d’offrir le centre de soin à chaque client, dans un décor épuré et zen. Les soins de la peau, le rituel du hammam ou les soins du visage à l’huile d’argan sont extrêmement sollicités.’’, explique Najia Bachir, directrice Thalassothérapie dans l’hôtel.

Le touriste qui trouve en Agadir une destination ensoleillée tout au long de l’année, est en effet à la recherche d’un véritable voyage des sens dans un cadre où tout converge vers son bien-être. A cet effet, le chef cuisinier de l’hôtel, Zouhair Moudrika, qui a remporté en 2012, le prix du meilleur cuisinier du groupe Accor à travers le monde, met toute son imagination à contribution pour faire également du séjour des clients une expérience gastronomique adaptée à l’objectif de leur cure. ‘’Il s’agit d’une cuisine créative, inventive et toujours plus orientée vers la diététique et l’harmonie des saveurs’’, souligne-t-il.

Le sport est aussi une activité très développée dans l’établissement. Côté experts, l’hôtel compte un coach de boxe Virginie Ducros qui a obtenu 5 titres de championne du monde. Caroline Lucas est pour sa part le coach de yoga. ‘’C’est une activité qui va se développer dans l’hôtel à travers un centre de yoga très bientôt’’, précise Mohamed Aqqa, DG des hôtels Sofitel à Agadir. Au niveau du Sofitel Royal Bay, c’est un centre nautique qui est au programme. Le tout pour répondre à la demande de la clientèle et offrir sur la destination encore et encore bien plus que du soleil et la mer.