Tourisme : Un concours architectural pour l’aménagement de la future station balnéaire d’Aghroud

• L’opération concerne la réalisation des études d’aménagement urbanistique et de lotissement, ainsi que le suivi des travaux y afférents au niveau de la zone.

Avis à intéressés, la Société marocaine d’ingénierie touristique a lancé un concours architectural relatif à la réalisation des études d’aménagement urbanistique et de lotissement, ainsi que le suivi des travaux y afférents au niveau de la zone d’Aghroud au Nord  d’Agadir. L’ouverture des plis est prévue le mardi 18 janvier prochain.

L’opération est initiée en étroite collaboration avec les partenaires locaux. Pour rappel, en date du 16 juillet 2021, une convention de partenariat a été signée entre le ministère du tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, la wilaya de Souss Massa, le Conseil de la Région Souss Massa et la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT), et ce, pour le financement et la réalisation du projet d’aménagement et d’équipement en infrastructures de la zone touristique d’Aghroud sur un support foncier d’une superficie de 594 ha appartenant à la SMIT. Objectif : Accélérer la réalisation des infrastructures qui permettent la mise à disposition aux futurs investisseurs privés de lots de terrains équipés à des conditions incitatives pour y développer des unités d’hébergement et d’animation touristiques.

Globalement, ce sera un investissement de 1,5 milliard de dirhams qui sera mobilisé par les partenaires du projet. De ce budget, 400 millions de dirhams est le montant alloué par la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) pour la réalisation des études d’aménagement urbanistique et de lotissement, ainsi que le suivi des travaux y afférents.

Prévu pour répondre aux besoins de croissance touristique de la destination d’Agadir Souss Massa, ce projet s’inscrit dans le cadre d’une approche innovante de partenariat avec les régions, souligne Imad Barrakad, président du directoire de la SMIT.  Pour rappel, pour une mutualisation des efforts en faveur du développement du tourisme, ce secteur a été défini en tant que compétence partagée par la loi organique n°111-14 relative aux Régions. «Ce partenariat est basé, d’une part, sur un financement partagé entre la SMIT et la Région et, d’autre part, sur la délégation par la SMIT de la mission d’aménagement et d’équipement de la zone d’Aghroud à une entité locale sous forme de société de développement régional», est-il indiqué dans une note d’information sur le projet. C’est dans ce contexte que la «SDR Aghroud Aménagement» a été créée. Dotée initialement d’un capital social de 10 MDH à porter par les partenaires, elle sera en charge de l’exécution du projet.

A noter qu’au-delà de la composante aménagement du site d’Aghroud, le projet portera sur la mise à niveau et la valorisation des deux villages implantés dans la zone, ainsi que la réalisation d’équipements d’animation, est-il précisé. Sur le plan hébergement, la nouvelle station devrait générer à terme plus de 10 000 lits hôteliers et la création d’environ 6 000 nouveaux emplois directs. Le projet devrait aussi induire une dynamique d’investissement importante estimée à plus de 5 milliards de dirhams d’investissement privés.