Tourisme : qui a visité le Maroc en 2013 ?

Relativement jeune, cadre, dirigeant ou employé/technicien…, le touriste de 2013 n’est pas si différent de celui des années précédentes. Les étrangers sont très présents à  Marrakech et Ouarzazate alors que ce sont les MRE qui arrivent en tête à  Meknès et Tétouan.

En dehors des habituelles caractéristiques que sont la nationalité, la durée du séjour ou encore le type d’hébergement, le profil du touriste qui visite le Maroc révèle des éléments précieux pour les autorités et les professionnels, toujours soucieux d’améliorer et adapter la promotion de la destination en fonction de la clientèle. C’est dans l’enquête annuelle édition 2013 de l’Observatoire du tourisme que les informations sont dénichés. Interrogés entre janvier et décembre 2013, 51607 touristes non-résidents venus au Maroc, soit 41 540 touristes étrangers de séjour (TES) et 10067 MRE, ont répondu aux équipes de l’Observatoire à leur passage aux postes frontières, sur leur chemin du retour.

Globalement, les TES visitent le Maroc toute l’année, avec tout de même une légère prédominance pour la période mai-août en termes d’arrivées. C’est, finalement, sans conteste chez les MRE que la saisonnalité est la plus remarquable puisque les arrivées ont quasiment doublé entre juin et août de l’année dernière. Pour ce qui est des séjours, des nuitées ou encore des dépenses, la question de la saisonnalité présente les mêmes résultats. Seul constat étonnant, par ailleurs observé toute l’année, les nuitées des MRE dépassent légèrement celles des TES alors même que les arrivées des TES sont supérieures à celles des MRE. Pour ce qui est de la catégorie de touristes selon les destinations, ce sont les TES qui plébiscitent avant tout Marrakech et Ouarzazate en représentant 83% des séjours de la ville ocre, puis Agadir (75%) et Essaouira (73%) tandis que les MRE pèsent pour beaucoup dans l’activité touristique de Meknès (71%), Tétouan (61%) et Fès (52%). A noter que cette répartition est également valable pour ce qui est des nuitées.

La présence des étudiants s’est fortement affaiblie

Dans leur ensemble, les visiteurs sont en grande majorité des jeunes puisque 69% d’entre eux, TES et MRE pris indépendamment, ont entre 25 et 44 ans. 24% des TES ont entre 45 et 64 ans alors qu’ils sont 28% dans la catégorie des MRE. Enfin, les plus de 65 ans pèsent 6% chez les TES et 3% chez les MRE.

Les touristes espagnols sont les plus jeunes puisque c’est dans ce groupe que l’on observe la plus importante proportion des 25-44 ans avec 76% des touristes contre 19% pour la tranche des 45-64 ans. Juste derrière arrivent les Moyen-Orientaux avec 72% et les Britanniques avec 70% de 25-44 ans. Côté catégorie socioprofessionnelle du chef de famille, l’enquête de 2013 montre une répartition parfaite entre cadres et dirigeants (39%) et employés et techniciens (39%) chez les TES qui visitent le Royaume alors que 10% sont agriculteurs et ouvriers. Parmi les touristes MRE, ce sont les employés et techniciens qui sont mieux représentés (47%), contre 15% de cadres et dirigeants et 30% d’agriculteurs et d’ouvriers. Les retraités MRE sont peu nombreux à visiter leur pays d’origine (2%) alors qu’ils représentent 8% des TES.
Ce dernier chiffre est d’ailleurs en très légère perte de vitesse par rapport à 2010 et 2009 puisque les retraités pesaient alors respectivement 13 et 11%. Même constat dans le groupe des étudiants puisque aujourd’hui ils ne représentent que 2% des touristes en visite au Maroc, avec le même chiffre chez les TES comme les MRE. En 2009 et 2010, ils représentaient 11 et 9%.

Enfin, 28% du total des touristes ayant visité le Maroc en 2013 sont venus seuls, avec une balance qui planche plus du côté des MRE où les voyageurs individuels ont représenté 30%, contre 26% des TES. La part de voyageurs solo atteint par ailleurs 46% chez les visiteurs venus du Moyen-Orient mais ces derniers voyagent également entre amis (38%). Chez les Britanniques, les Belgo-luxembourgeois et les Italiens, on voyage en priorité en couple avec respectivement 63%, 55% et 53% de touristes en couple dans leur contingent. Pesant pour 30% du tourisme récepteur, les voyages en famille sont surtout à mettre sur le compte des touristes MRE puisqu’ils ont été 47% à voyager ainsi au Maroc l’année dernière.