Tourisme Maroc : Kounouz Biladi lancé lundi 4 juillet, mais sans grande conviction

L’opération consiste à  proposer des formules adaptées aux ménages marocains. En dehors de Fès, les hôteliers se montrent peu pressés d’annoncer leurs offres. Le principal problème sera de convaincre les Marocains à  passer Ramadan en dehors de chez eux.

Sauver la saison touristique, c’est actuellement le souci affiché de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) qui s’apprête à lancer une nouvelle campagne Kounouz Biladi à partir du lundi 4 juillet pour donner un coup de main aux hôteliers. Une campagne qui prendra différentes formes (radio,TV, affichage, etc.), mais aussi par le biais du sit-web www.kounouzbiladi.ma où les nationaux devraient trouver les offres des hôtels à travers différentes régions du pays. Cette campagne intervient après une tournée des responsables de l’office dans toutes les régions touristiques pour sonder les professionnels et leur demander de préparer des offres intéressantes pour les nationaux qui ont à maintes reprises contribué à surmonter les crises que le secteur a connues, notamment en 1991, 1994 et en 2001 et 2003. Et il faut dire que 2011 ne s’annonce pas sous de bons auspices.
Les progressions à deux chiffres enregistrées à fin avril, aussi bien des nuitées que des arrivées réalisées par les touristes non-résidents (étrangers et MRE) dans les hôtels classés ont été annihilées par l’effet de l’attentat survenu le 28 avril à Marrakech. Résultat, à fin mai, les nuitées des non-résidents dans les hôtels classés ont baissé de 3,6% par rapport à fin mai 2010, alors que la progression de leurs arrivées a été limitée à 6,6%, selon les chiffres officiels.
Mais, il faut bien le dire, à ce jour, les hôteliers, à de rares exceptions près, ne font pratiquement pas d’offres spécifiques pour les nationaux, ce qui autorise à se poser quelques questions sur leurs carnets de réservations durant le mois de juillet prochain : soit ils sont complets pour cette période qui vient juste avant Ramadan, soit ils considèrent que la saison d’été est perdue pour de bon. En effet, même au niveau de l’ONMT, on déclare ne pas constater une adhésion massive au programme proposé. Certaines villes comme Casablanca, Rabat ou Tanger auraient même manifesté leur désintérêt pour la chose, alors qu’à Fès une trentaine d’hôtels, soit la quasi-totalité, comptent sur cette opération pour colmater les brèches, même si à vrai dire les habitants de Fès eux-mêmes désertent leur ville en direction des villes balnéaires du Nord.

La durée des vacances réduite par le décalage de la date des examens

Un autre élément dans la réaction mitigée des hôteliers vient du fait que cette année les vacances se trouvent raccourcies en raison du retard enregistré dans le calendrier habituel des examens du Bac, du brevet et même des écoles primaires. En effet, au meilleur des cas, les couples avec enfants qui sont la cible de l’opération Kounouz Biladi ne pourront partir en vacances que lors de la deuxième quinzaine de juillet et, dans ces cas-là, beaucoup parmi eux optent pour une destination proche, en raison de l’arrivée de Ramadan.
Là encore, l’ONMT veut proposer un plan Ramadan, avec comme ambition d’inciter les Marocains à passer le mois sacré hors de leur foyer, ce qui représente une gageure. En outre, l’office déclare vouloir accompagner les hôteliers en proposant des programmes d’animation dans les villes touristiques adaptés à différents profils. Les hôtels pourraient ainsi, selon l’office, proposer des packages pour les familles avec, en parallèle, des navettes pour que leurs clients puissent aller dans les mosquées et les lieux d’animation religieuse. Pour d’autres pour qui Ramadan est aussi l’occasion de faire la fête, il serait proposé dans l’enceinte des hôtels des animations classiques avec orchestre et distractions prisés durant le mois sacré comme des concours de jeux de cartes, etc.
La crainte est que les hôteliers ne soient pas réceptifs à ce genre de programme. En tout cas, l’ONMT est dans l’attente d’une réaction des hôteliers qui n’offrent pour l’heure aucune visibilité s’agissant de ce plan, avec comme slogan : «Choisissez la couleur de vos vacances».