TGCC vient d’apporter 25 MDH au producteur d’énergie Platinum Power

L’argent permettra à  cette filiale de l’américain Brookstone Partners de financer la dernière phase des études techniques des trois barrages qu’elle s’apprête à  construire en 2015. Elle a déjà  obtenu des concessions d’exploitation des eaux fluviales de l’Agence du Bassin d’Oum Rabii.

Quelques mois après avoir été renflouée par sa maison mère américaine (voir numéro du 14 mars 2014), Platinum Power vient de lever 25 MDH auprès de son partenaire, l’entreprise de génie civil TGCC, avec lequel il avait déjà créé une joint-venture, TGGC Energy. En effet, cet acteur privé de production d’énergies renouvelables vient de réserver une augmentation de son capital à hauteur de 25 MDH à TGGC. Ce dernier a, ainsi, souscrit à 79 actions nouvelles de Platinum Power d’une valeur nominale de 8 000 DH, chacune assortie d’une prime d’émission unitaire de 308 455,7 DH. Cette nouvelle injection d’argent frais, qui hisse à 50 MDH le total renflouement en 2014, permet à Platinum Power de financer la dernière phase des études techniques des trois barrages qu’elle s’apprête à construire en 2015 (une première au Maroc).
Rappelons que cette filiale de l’américain Brookstone Partners (un acteur du capital investissement basé à New York) a été précurseur en décembre 2013 en obtenant auprès de l’Agence du Bassin Hydraulique de l’Oum Rbiî des concessions d’exploitation des eaux fluviales pour la production de l’énergie hydroélectrique. Une perspective rendue possible par l’entrée en vigueur en 2012 de la loi 13-09 relative aux énergies renouvelables qui donne la possibilité au privé de produire et de vendre de l’électricité. Une fois les études techniques finalisées et validées par les autorités compétentes, Platinum Power envisage d’investir 1,2 milliard de DH pour la construction de trois barrages adossés chacun à une station hydroélectrique au niveau des sites de Bouteferda, Tillouguite sur oued El Abid (province de Béni Mellal) et oued Ahansal (province d’Azilal). La capacité cumulée de ces trois stations devrait dépasser les 75 mégawatts et l’électricité qui sera produite est destinée à être vendue à des clients industriels après transit par le réseau de transport de l’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) moyennant une redevance. Quant à TGGC qui fait partie des trois premiers acteurs du BTP au Maroc avec un chiffre d’affaires qui dépasse les 2 milliards de DH, ce partenariat capitalistique lui permet de bien se positionner sur les méga-chantiers dont Platinum Power sera maître d’ouvrage.