Terminal pétrolier de Tanger Med : le contrat de construction signé

C’est le français Litwin qui se charge de la maîtrise d’Å“uvre.
Horizon Tangier Terminals, le donneur d’ordre, investit 900 MDH dans le projet.


La mise en service est prévue pour janvier 2010.

L’entreprise marocaine Horizon Tangier Terminals (HTTSA), adjudicataire auprès de l’Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA), pour une période de 25 ans, de la concession d’exploitation et de gestion du terminal pétrolier de Tanger Med, et la société française Litwin, référence en matière de construction d’infrastructures pétrolières et gazières, ont signé, mercredi 13 février, un contrat pour la construction d’un terminal pétrolier dans le port de Tanger Med. Ce terminal aura pour fonction de stocker et de distribuer des carburants et produits pétroliers tels que le fioul lourd et léger, le gazole et le diesel marin.

Le montant du marché est de 900 MDH (voir la Vie éco du 25 janvier 2008). Ce contrat, de type clés en main, prévoit la fourniture de 17 réservoirs d’une capacité totale de stockage de 490 000 m3 (346 000 m3 de base et 144 000 en option), cinq lignes de pipeline d’une longueur de 3 km, permettant de transporter les produits entre la jetée du port de Tanger et le terminal, trois stations de pompage, une station de chargement de produits pour les camions, un système de chauffage des réservoirs, les bras de chargement des produits et un poste électrique avec transformateur de 22 kv.

Le chantier durera 22 mois
La sécurité est également un volet auquel une attention particulière a été accordée. Ainsi, un système de détection et de protection contre les incendies a été prévu. La supervision et la conduite du terminal, entièrement automatisée, sera gérée à  partir d’une salle de contrôle spécifique. Cette dernière sera située au sein des bâtiments techniques abritant le laboratoire, le magasin, les locaux électriques et les locaux sociaux.

Selon les responsables du projet, la durée de réalisation du contrat s’élèvera à  quelque 22 mois, en plus de la période nécessaire pour les travaux de génie civil. En principe, le terminal sera opérationnel en janvier 2010.

Outre la conception, Litwin assurera le transfert de compétences. En clair, le personnel bénéficiera de son expertise en matière d’ingénierie pour la gestion du terminal.
Rappelons que HTTSA compte dans son tour table, outre le marocain Akwa Group, deux grands groupes pétroliers du Moyen-Orient, Horizon Terminal Ltd, filiale d’Emirates National Oil Company (Dubaà¯), et le koweitien Independent Petroleum Group.
Litwin, pour sa part, est un spécialiste des infrastructures pétrolières. L’entreprise française a conduit plus d’une dizaine de projets au Maroc, depuis les années 60, et a réussi, au cours des deux dernières années, à  remporter cinq contrats sur le marché marocain de l’énergie.