Station de Saïdia : 14 000 touristes étrangers sont attendus cet été

L’aménageur annonce que 4 300 lits sont déjà  disponibles.
Les clients proviennent essentiellement de France, d’Italie, d’Espagne et de Russie.
Une trentaine de dessertes aériennes par semaine entre Oujda
et des villes européennes sont programmées pour la saison estivale.

Officiels, responsables de la société d’aménagement et sociétés impliquées dans la réalisation mettent les bouchées doubles pour que la station de Saïdia soit fin prête pour accueillir les 5e Assises du tourisme qui commencent le 19 juin. C’est une date importante dans la mesure où il s’agit là de la première station balnéaire du plan Azur à ouvrir ses portes au public. Certes, on est loin des délais annoncés lors de la concession de l’aménagement de cette station au groupe espagnol Fadesa, mais l’histoire retiendra que c’est un groupe marocain, Addoha, qui a repris le chantier au pied levé, après le désistement de l’investisseur ibérique.
A la veille de cette date symbolique du 19 juin, on peut dire que la première tranche de la station est fin prête. Concrètement, l’hôtel Iberostar, un 5 étoiles de 1 200 lits, est désormais ouvert au public, et l’ouverture du Barcelo, un 4 étoiles de 790 lits, ne saurait tarder. En tout cas, cet établissement sera ouvert pour accueillir le public et les invités des Assises du tourisme. On affirme aussi auprès du groupe Addoha que 2 130 lits répartis entre résidentiel et village de vacances  sont prêts. Au total, ce sont donc 4 300 lits qui seront disponibles en ce mois de juin.

La région de l’Oriental en voie d’être désenclavée
Sur le volet de l’animation et des loisirs, le premier golf de 18 trous est opérationnel et sa gestion a été confiée à Toon Golf. Le gestionnaire est en train de se préparer à accueillir, dit-on, un grand  tournoi à l’occasion de la coupe du Trône. Le groupe Addoha s’apprête même à signer dans les prochains jours deux conventions avec d’autres gestionnaires de golf.
Par ailleurs, la marina de la station, qui reçoit déjà depuis plus d’un an des bateaux de plaisance, a fait l’objet d’une extension. A ce jour, sur les 1 350 anneaux prévus, environ 800 sont opérationnels. Pour rappel, la marina s’étend sur 25 ha de bassin et peut recevoir des bateaux de plaisance de 7 à 50 mètres et est dotée d’un club nautique sur 3 000 m2. Cette marina est considérée, une fois achevée, comme la troisième de la Méditerranée en termes de taille.
Enfin, sur  les 160 enseignes commerciales prévues à la Medina Center, où sera organisé, dès septembre prochain, un festival du shopping, 30 sont ouvertes ou sur le point de l’être.
Ceci étant, les retombées des assises seront importantes pour l’avenir de cette destination. En effet, parmi les
1 200 personnes attendues pour ces assises, dont la moitié sont des invités étrangers, il y aura, précise une source proche de l’organisation, beaucoup de décideurs dont des tour-opérateurs, des présidents de compagnies aériennes d’Europe et du Moyen-Orient et même des officiels au plus haut niveau du secteur du tourisme de certains pays. Par ailleurs, une large couverture médiatique est prévue pour ces assises : une centaine de journalistes étrangers, tous médias confondus, sera de la fête dont 80 ont déjà confirmé leur présence. Et c’est une vraie fête qui est prévue avec, pour la soirée d’ouverture, un grand spectacle avec la participation de plusieurs artistes. Une place importante sera occupée par les troupes folkloriques de la région de l’Oriental.
Nul doute qu’après ces assises, la station continuera son bonhomme de chemin, car, de sources dignes de foi, Saïdia va accueillir cet été environ 14 000 touristes étrangers sans parler des nationaux qui peuvent aussi acheter des packages. Ces touristes étrangers viendront essentiellement des quatre marchés que sont la France, l’Italie, l’Espagne et la Russie. En outre, 7 tour-opérateurs de ces pays ont déjà commencé la commercialisation de la destination. Côté dessertes aériennes, en dehors de Royal Air Maroc qui a fait un effort énorme sur les prix et les dessertes, un nombre intéressant de vols réguliers et charters va atterrir à l’aéroport d’Oujda en provenance des quatre marchés cités. En effet, durant tout l’été, 9 rotations par semaine sont programmées à partir de France, 3 à partir d’Italie et 16 à partir de Russie. De même, il y aura à partir de l’Espagne un vol régulier Madrid-Oujda et surtout une liaison maritime pour les croisiéristes entre Almeria et Saïdia via Mellilia.
La région de l’Oriental est donc en voie d’être désenclavée. Les effets bénéfiques sur l’activité économique ne devraient pas se faire attendre.