Soins dentaires : la CNSS a remboursé 10 MDH en cinq mois

Les assurés ont déposé 60 422 dossiers de remboursement représentant une dépense totale de 22 MDH.
Le Grand Casablanca arrive en tête avec 37% des dossiers remboursés.

Couverts par l’Assurance maladie obligatoire depuis janvier 2015, les soins dentaires déclarés ont représenté 6% des dossiers de remboursement reçus par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) de janvier à mai, soit précisément 60 422. Ces chiffres ont été annoncés lors de la réunion du conseil d’administration tenue le 24 juin. Le nombre de dossiers reçus a régulièrement augmenté au fil des mois. De 3 249 en janvier, il a atteint 16 596 en avril avant de retomber à 14 147 en mai en raison «de la grève de cinq jours menée par les salariés de la caisse». Il est indiqué que 49 847 assurés bénéficiaires ont déposé au moins un dossier dentaire.

Les soins dentaires ont représenté 74% des remboursements

Les remboursements, effectués dans un délai moyen de 25 jours, totalisent 10 MDH alors que les assurés ont engagé une dépense de 22 MDH. Le taux de remboursement est, comme décidé, à 45%. Sont couverts, il faut le rappeler, les consultations, les soins dentaires (extraction, plombage et autres soins), les prothèses et l’orthopédie dento-faciale (ODF). Les soins dentaires constituent 74% des dossiers déposés. Suivent les prothèses avec 25% et les ODF avec seulement 1%. Ce faible taux s’explique par le fait que les dossiers concernent seulement les personnes âgées de plus de 12 ans, population ayant bénéficié de l’extension de la couverture aux soins dentaires. Les enfants âgés de moins de 12 ans, gros consommateurs d’ODF, bénéficient de cette couverture depuis le lancement de l’AMO en 2006, de même que les assurés souffrant d’ALD et dont le suivi nécessite une prise en charge dentaire.

Sur le plan géographique, le Grand Casablanca arrive en tête avec 37% des dossiers. Les régions de Rabat et du Sud suivent avec 10%. Les agences CNSS du nord (Tanger-
Tétouan) se sont retrouvées avec 8% des dossiers. L’Oriental, Fès-Boulemane, Meknès-Tafilalet et Laâyoune ont reçu entre 0,1% et 6% du total.

Les prestations dentaires sont intégrées dans le panier AMO depuis le 1er janvier 2015 conformément à la décision du conseil d’administration de la CNSS du 24 avril 2014. Cet élargissement aux soins dentaires, impliquant d’importantes dépenses, nécessite bien évidemment un réajustement de la cotisation qui ne sera exigible qu’à partir de 2016. Ce sursis d’une année a été accordé au patronat au terme de longs rounds de négociations avec les syndicats. L’effort additionnel demandé a été réparti à hauteur de 40% pour le taux de solidarité et 60% pour le taux de l’AMO.