Signature d’une convention entre le CRI Drâa-Tafilalet et la FST d’Errachidia

Le Centre Régional d’Investissement (CRI) Drâa-Tafilalet et la Faculté des Sciences et Techniques (FST) d’Errachidia ont signé jeudi une convention cadre de partenariat stratégique qui vise à renforcer la coopération entre les deux parties.

Signé à Errachidia par le directeur général du CRI Drâa-Tafilalet, Allal El Baz, et le doyen de la FST, Moulay Brahim Sedra, cet accord a pour objectif de créer un cadre de concertation et de collaboration entre les deux parties permettant de contribuer à l’amélioration de la compétitivité économique de la région.

Le but est d’échanger de l’expertise, de l’information, des données et de la documentation, mettre en place des mécanismes et formats communs permettant d’encourager l’entrepreneuriat et l’initiative économique, contribuer ensemble à mettre en place un observatoire de l’économie et développer une base de données commune au profit de l’investissement et de l’emploi.

Il s’agit aussi de réaliser des études pertinentes ayant pour objectif de présenter les opportunités d’investissement et de mettre en valeur les potentialités de la région, ainsi que d’organiser des événements scientifiques, des rencontres et des ateliers.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, M. El Baz a souligné que cette convention, qui s’inscrit dans de la cadre des efforts d’ouverture du CRI Drâa-Tafilalet sur son environnement socio-économique, vise, d’une manière globale, la contribution à l’amélioration de la dynamique économique, culturelle et scientifique au niveau de la région de Drâa-Tafilalet.

Elle a pour objectif aussi la promotion de l’esprit entrepreneurial et de la libre initiative, l’amélioration du potentiel des ressources humaines du CRI à travers la formation continue et l’échange des données et des expertises entres les deux parties, a-t-il ajouté.

M. El Baz a fait savoir que ce cadre de partenariat porte sur l’accueil et l’encadrement des stagiaires en fin de formation à la FST d’Errachidia par le CRI Drâa-Tafilalet, ainsi que sur l’implication du centre dans les choix des thèses relatives à son périmètre d’action et l’octroi de prix aux meilleures thèses dans les formations doctorales en sciences et techniques.

En vertu de cet accord, un comité mixte de coordination est constitué et aura pour mission de suivre la mise en œuvre de cette convention.

Cette convention de manquera pas d’impulser positivement le bilan des réalisations du CRI Drâa-Tafilalet et ce, via le renforcement des capacités des ressources humaines et le développement d’une offre territoriale attractive.

Le bilan des réalisations du CRI au titre de 2020 a été marqué par plusieurs indicateurs qui témoignent de l’évolution de la dynamique d’investissement au niveau du territoire de Drâa-Tafilalet, à travers le traitement de 192 dossiers, la réduction du délai de traitement des dossiers d’investissement à moins de 20 jours et l’évolution du taux de création des entreprises à 38 % par rapport à 2019.

Cette dynamique a été illustrée également par la vulgarisation du PIAFE (Programme intégré d’appui et de financement de l’entrepreneuriat) dans les 5 provinces de la région, sachant que 23 sites sont concernés par la caravane de sensibilisation et d’accompagnement des porteurs de projets organisée par le CRI dans ce cadre.

Un total de 2.033 jeunes, dont 142 femmes, ont été touchés par cette initiative.

(MAP)