SCM augmente son capital de 150 MDH

Le renforcement des fonds propres est destiné à financer la croissance de Sews Cabind Maroc.

Le groupe Sews Cabind, fabricant de câbles et faisceaux électriques pour voitures, injecte 150 MDH dans sa filiale marocaine Sews Cabind Maroc (SCM). Cet apport permettra de financer une croissance devant porter, à court terme, le CA au-delà de 1 milliard de DH et d’améliorer la structure financière de la filiale dont les charges financières rognaient considérablement le résultat d’exploitation.
Ce grand fournisseur italien de Fiat, passé en 2001 dans le giron du japonais SWS, s’est implanté il y a quelques années à Casablanca en partenariat avec Tagmat Holding qui a participé à hauteur de 20 % du capital de départ. Un partenariat bien ciblé, le président de ce holding, Ali Moamah, connaissant bien le secteur (il est président de l’Amica – Association marocaine pour l’industrie et le commerce de l’automobile). Depuis, SCM a vu sa production et son CA passer de 164 MDH en 2001 à plus de 500 MDH en 2004. La croissance des commandes a nécessité une première augmentation de capital de 8 à 50 MDH en 2003. Par la même occasion, l’endettement à court terme a fortement progressé, dépassant structurellement les 100 MDH pour financer un besoin de fonds de roulement allant crescendo. Avec la récente opération, ce problème devrait être dépassé.