Rahal Catering augmente son capital

Le projet de l’horaire continu aiguise fortement l’appétit des restaurateurs d’entreprises. Avec le système de ticket restaurant devant être généralisé dans la fonction publique

Le projet de l’horaire continu aiguise fortement l’appétit des restaurateurs d’entreprises. Avec le système de ticket restaurant devant être généralisé dans la fonction publique, voire chez le privé, en parallèle à d’autres formes de restauration collective sur les sites des entreprises (aménagement de locaux ad hoc), le marché du catering au Maroc prendra une nouvelle dimension. Et les investissements à consentir par les opérateurs désireux d’en profiter sont loin d’être négligeables.
L’un des doyens du métier au Maroc, le groupe Rahal, a anticipé cette mue en lançant un important programme de croissance. Ainsi, le maître traiteur, devenu une référence dans l’organisation des fêtes somptueuses, vient de porter le capital de sa filiale, Rahal Catering SARL, de 3,5 MDH à 7,5 MDH. Et ce n’est qu’un début. L’expérience réussie de son implantation au Technopark de Casablanca sera ainsi rééditée sur d’autres sites du Maroc.
Rappelons que, flairant l’opportunité historique, les restaurateurs d’entreprise ont créé, il y a à peine deux mois, leur corporation, dénommée Association marocaine professionnelle de la restauration collective et de l’émission de titres de déjeuner. Outre Rahal catering, les fondateurs sont Accor services, Atlas catering (de loin l’opérateur le plus important avec un chiffre d’affaires 2004 qui a dépassé 250 MDH), Eurest Maroc et Sodexho Maroc. Une façon d’être mieux écouté dans les négociations à venir avec le secteur public sur les modalités du système de tickets restaurant.