Prestigia s’aligne sur le plan génération cash d’Addoha

La filiale luxe du promoteur immobilier ajuste le nombre de biens mis en vente pour mieux faire converger les ventes, la production et la livraison. Sur 11 527 unités proposées, 75% sont vendues, 53% sont construites et 38% sont livrées.

Prestigia s’aligne sur les priorités de sa maison mère. La filiale luxe du groupe Addoha cale le rythme de son activité sur les exigences du plan génération cash déployé par le groupe, consistant entre autres à ralentir la production de logements en attendant d’écouler les stocks constitués. La société fait davantage converger les ventes, les constructions et les livraisons.
A travers 6 grands programmes développés à Casablanca, Rabat, Marrakech et Fès, Prestigia propose un total de 11 527 logements dont 53% sont construits. Les ventes vont au-delà du stock construit puisque trois quarts des unités proposées ont déjà été placés. L’effort sur les années à venir consistera à faire progresser la commercialisation en faisant avancer la production au même rythme. L’enjeu est également d’accélérer les livraisons, sachant que Prestigia n’a effectivement livré actuellement que 38% des 11 527 unités mises en vente.

Les efforts d’ajustement devaient naturellement varier selon les différents programmes. Ainsi, au niveau de Fès City Center il devrait s’agir essentiellement d’accélérer la commercialisation des 453 logements proposés, lesquels n’ont été vendus qu’à 51% alors que 72% des unités ont déjà été construites. A Rabat, il s’agit plutôt d’accélérer la production au niveau des programmes Plage des Nations et Ryad Al Andalous proposant 1 948 et 3 811 unités. En effet, ce ne sont que près de 40% de ces unités qui ont été construites alors que plus de 70% ont été commercialisées. Le rattrapage au niveau de la production devrait permettre d’améliorer le pourcentage des livraisons contenu encore à 29% pour Plage des Nations.

Au niveau de Marrakech Golf City aussi, l’enjeu est de donner un coup de fouet à la production, sachant que seulement 58% des 1 918 logements proposés ont été réalisés alors que 79% ont été vendus. De la sorte, Prestigia pourra améliorer son pourcentage de livraison sur ce projet encore contenu à moins du tiers des unités proposées.
Pour Bouskoura Golf City à Casablanca, l’accent est également à mettre sur la construction, sachant que, jusqu’à présent, seuls 67% des 2604 unités mises en vente ont été réalisés alors que 83% ont été vendus. Là encore, la réduction du décalage entre production et commercialisation devrait profiter aux livraisons sur le projet encore contenues à 41% du total proposé.
Au final, le projet Argan Golf Resort à Marrakech affiche la structure la plus équilibrée avec la vente et la construction de 64% des 793 logements proposés dans le projet. Les livraisons accusent néanmoins un léger retard puisque les clés n’ont été remises que pour 45% des unités.

La question se pose de savoir l’impact qu’aura le plan génération cash d’Addoha sur Prestigia. En 2014, la filiale affiche un chiffre d’affaires autour de 2,8 milliards de DH, à peu de choses près ce qui a été réalisé en 2013, ceci alors que le nombre d’unités vendues a baissé de 17%, à 975 logements.