Près de 8 milliards de DH pour faire de Tanger une métropole

Infrastructures, santé, social, sport.., le Souverain a lancé la semaine dernière un vaste programme de développement pour la ville et sa région. En plus de la reconversion du port de Tanger, ce sont 14 milliards de DH qui sont en train d’être investis.

Tanger Med n’aura été que la première pierre d’un grand édifice. La ville de Tanger et sa région font aujourd’hui l’objet de beaucoup d’attention de la part des autorités. Un ambitieux programme de «développement intégré, équilibré et inclusif» baptisé «Tanger Métropole» a été dévoilé par le Roi Mohammed VI, jeudi 26 septembre. A ce titre, le Souverain a présidé la signature de la convention relative à ce programme d’un coût de 7,66 milliards de DH qui sera réalisé d’ici 2017. Signée par 11 ministres, le Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, les représentants des autorités locales, la Société d’aménagement pour la reconversion de la zone portuaire de Tanger ville (SAPT), l’ONCF et la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM), la convention couvre une longue liste de chantiers.

La reconversion du port de Tanger-ville sera finalisée en 2016

Il est d’abord prévu le désengorgement de la circulation dans la ville grâce à la construction de nouveaux accès dont un périphérique qui reliera l’Atlantique à la Méditerranée et sera baptisé «Rocade des deux mers», une voie côtière atlantique, «Rocade océanique», un troisième axe autoroutier ou encore le dédoublement des routes provinciales. La dépollution du littoral sur l’axe Cap Malabata-Assilah et des affluents des oueds alentour est également au programme. La corniche de Tanger sera modernisée et plusieurs espaces verts seront aménagés dans différents quartiers.

Le programme va plus loin puisque 25 nouveaux établissements scolaires et 21 crèches seront créés. 166 classes en préfabriqué devront par ailleurs être converties en construction en dur. L’offre santé devrait également s’élargir avec la création de 6 nouveaux dispensaires et 6 centres de santé requalifiés, la réhabilitation de l’hôpital Mohammed VI et l’ajout de services d’urgences et d’un centre de santé polyvalent. Une cité des sports de 60 hectares comprenant piscine olympique, un grand complexe de tennis, des terrains de football, un hôtel, une clinique sportive et une zone d’animation, fait partie de la longue liste des projets. Pour compléter, un grand théâtre sera construit et plusieurs sites historiques seront réhabilités. Une réserve industrielle sera aussi installée au sud de la ville. Le Roi a par ailleurs visité les différents chantiers du projet de reconversion de la zone portuaire de Tanger-ville. Le chantier, dont les premiers travaux ont démarré en mars 2011, doit être livré fin 2016.