Première année d’activité réussie pour Wiko au Maroc

La marque française figure déjà dans le top 5 des marques de smartphones les plus vendus, selon ses responsables. Sa force réside dans sa stratégie de distribution et ses prix abordables.

La marque française de téléphonie Wiko perce sur le marché marocain. Après seulement une année d’existence, le numéro 2 du marché français figure déjà dans le top 5 des marques de smartphones les plus vendus. «Nous sommes bien positionnés sur le circuit moderne et classés 3e au niveau de Marjane», avance Zineb Narjisse, marketing & communication manager de Wiko Maroc.

Si la marque a réussi de percer rapidement sur le marché, c’est parce qu’elle a adopté une stratégie très agressive. Grâce à ses téléphones à clavier commercialisés à des prix allant de 169 à 239 DH en fonction du modèle, le constructeur est aujourd’hui présent dans des centaines de points de vente de proximité (épiceries…). «Ce circuit traditionnel fait la force de distribution de nos produits et nous permet d’être présents sur tout le territoire national», développe Mme Narjisse. Couvrant déjà toutes les grandes villes du Royaume (Marrakech, Agadir, Fès, Meknès, Tanger, Tétouan, Casablanca, Rabat), il compte élargir davantage sa présence sur ce circuit.

Wiko ambitionne d’atteindre 10% de part de marché

Concernant le circuit moderne, les téléphones et smartphone Wiko sont aujourd’hui exposés dans les points de vente Méditel mais également dans de nombreuses GMS. En effet, durant sa première année, Wiko Maroc a également établi des partenariats de distribution avec Marjane, Carrefour, Electroplanet, Le Comptoir, la Fnac et Biougnach. L’opérateur commercialise également ses téléphones sur le site de vente en ligne Jumia.ma. «Nous profitons de ce canal pour lancer des promotions intéressantes sur nos téléphones», explique la manager. Un bureau de SAV a été également mis en place afin de traiter les pannes dans tout le Maroc, recevoir les remarques et les réclamations des clients et y apporter des réponses. Wiko envisage de développer davantage sa notoriété au Maroc. «Avec sa stratégie de distribution en points de vente et sa gamme de produits couvrant des besoins variés du consommateur marocain, Wiko a pour objectif de finir l’année 2016 avec 10% de part de marché». Pour y parvenir, et compte tenu de la concurrence de plusieurs marques asiatiques, l’opérateur français envisage d’investir dans les enquêtes de terrain pour connaître les attentes des consommateurs marocains, mais aussi dans la communication digitale pour toucher son cœur de cible, soit les personnes connectées à pouvoir d’achat assez limité.