PLF 2014 : Le budget du ministère des finances en hausse de 2.35%

Le budget du ministère de l’Economie et des finances, au titre du projet de loi de finances 2014, s’élève à  2,74 milliards de dirhams (MMDH) contre environ 2,68 MMDH en 2013, soit une hausse de 2,35%.

Ce budget est partagé entre les dépenses de fonctionnement, dont le montant global se chiffre à 2,44 MMDH, et les dépenses d’investissement qui atteignent 307,25 millions de dirhams (MDH), selon le PLF 2014, adopté mercredi à la majorité des voix par la chambre des représentants.

Les dépenses de fonctionnement sont ventilées selon deux catégories, les dépenses de « personnel », en hausse de près de 4,5 pc à 2,18 MMDH, et celles allouées à la catégorie « matériel et dépenses diverses », dont le volume est passé de 244,80 MDH à 260 MDH, soit une hausse de 6,2 pc.

S’agissant des dépenses d’investissement, elles se chiffrent à 307,25 MDH contre 353 MDH un an auparavant, accusant ainsi un recul de 12,96 pc.

Par ailleurs, les dépenses des services de l’Etat gérés de manière autonome (SEGMA), qui sont sous la tutelle dudit ministère, passeront de 89 MDH à 131 MDH, soit une hausse de 47,19 pc au titre du PLF 2014.

Le PLF 2014 ambitionne de ramener le déficit budgétaire à 4,9 pc du produit intérieur brut (PIB), s’inscrivant dans les grandes lignes du programme gouvernemental.

Cet objectif est fixé sur la base des hypothèses d’un taux de croissance du PIB de 4,2 pc en 2014, d’un taux de change moyen de 8,5 DH/dollar et d’un cours moyen de pétrole de 105 dollars le baril.