Plasticos Ferro consolide ses positions

Quatre ans après y avoir investi près de 100 MDH, le groupe espagnol Plasticos Ferro, leader dans son pays des tuyauteries et accessoires thermoplastiques, tire les fruits de son implantation au Maroc.

Quatre ans après y avoir investi près de 100 MDH, le groupe espagnol Plasticos Ferro, leader dans son pays des tuyauteries et accessoires thermoplastiques, tire les fruits de son implantation au Maroc. Sa filiale Ferroplast Maroc, montée en 2002 à Tit Mellil, près de Casablanca, affiche un troisième exercice d’affilée de croissance exponentielle. Ainsi, en s’établissant à 72 MDH, le chiffre d’affaires de cette première unité du groupe ibérique implantée à l’étranger marque une progression annuelle moyenne de 74 %. La rentabilité est à l’avenant, avec une marge opérationnelle qui passe de 2,7 % en 2004 à 6,4 % pour l’exercice écoulé. Ce qui est assez honorable au regard de l’effort d’investissement initial qui génère des dotations importantes. Au même titre d’ailleurs que l’endettement de fonctionnement obérant le résultat net qui s’établit tout de même à 2,8 MDH contre à peine 0,2 MDH un an auparavant.

Ces performances incitent l’actionnaire espagnol et son partenaire marocain, le groupe Ibnou Bachir, à opérer une extension de la capacité de l’usine casablancaise, actuellement de 8 000 tonnes de tuyauterie en PVC et de 1 000 tonnes en polyéthylène. Les investissements programmés permettront également d’utiliser Ferroplast Maroc comme tête de pont pour les exportations vers les pays africains comme le Sénégal, la Mauritanie, la Tunisie…