Pétrole : vers une nouvelle flambée des prix d’ici la fin de l’année ?

Goldman Sachs anticipe une hausse du prix du pétrole  pour reprendre plus de 30% d’ici fin décembre, avec un baril de référence Brent attendu à 130 dollars.

Depuis deux mois, les prix des barils de référence WTI et Brent ont baissé de quelque 20%, à 93 et 98 dollars respectivement. Une situation qui ne risque pas de durer selon les spécialistes.

« Compte tenu de l’invasion prolongée de l’Ukraine, des sanctions imminentes de l’Union européenne sur les ventes de pétrole russe et de la militarisation des exportations de gaz naturel, il semble prématuré de parier sur une baisse continue des prix de l’énergie », avertit PVM Energy.

Goldman Sachs, de son côté, anticipe que le prix du pétrole va complètement inverser la vapeur, pour reprendre plus de 30% d’ici fin décembre, avec un baril de référence Brent attendu à 130 dollars.

En dépit de l’impact du ralentissement de la croissance économique sur la demande d’or noir, celle-ci devrait tout de même ressortir plus forte que prévu, selon le bureau d’études de la banque américaine, qui s’attend parallèlement à ce que l’offre reste à la peine et à une diminution des stocks.