Perturbation des prix des fruits et légumes

Au niveau du marché de gros de Casablanca, les prix sont complètement pertubés. Abdellatif Archane, chef du Bureau des approvisionnements, explique que certains produits, tels la fraise ou l’avocat, à¢bimés par le gel, sont de qualité médiocre.

Au niveau du marché de gros de Casablanca, les prix sont complètement pertubés. Abdellatif Archane, chef du Bureau des approvisionnements, explique que certains produits, tels la fraise ou l’avocat, âbimés par le gel, sont de qualité médiocre. Leurs prix ont donc substantiellement baissé. C’est ainsi que, le 15 février, ces deux produits se négociaient à 5DH le kilo. D’un autre côté, certains légumes font l’objet de spéculations : avec le rétrécissement des volumes mis sur le marché, les produits plus ou moins épargnés connaissent et connaîtront sans doute un renchérissement spectaculaire de leurs prix. C’est déjà le cas du haricot vert, qui se négocie en gros actuellement à 16 DH minimum, soit 25 à 27 DH au détail.