Palio, Siena : les prix augmenteront de 20%

Fiat Auto Maroc importera les véhicules du Brésil à  partir de début février.

Fiat ne veut pas lâcher prise au Maroc. En 2004, elle compte vendre 5 000 voitures particulières, ce qui lui permettra de maintenir son taux de pénétration sur ce segment à 15% en 2004 contre 30 % pour 2003. Mais si l’on considère que le constructeur italien ne monte plus de voitures particulières à la Somaca depuis que la convention le liant à l’Etat est arrivée à expiration le 31 décembre 2003, il s’agit en réalité d’un pari difficile. En effet, outre la disparition du système de protection que lui assurait cette convention, il aura fort à faire avec une concurrence toujours plus rude sur un marché qui marque le pas depuis quelques années.
Pour autant, Fiat Auto Maroc, qui importera désormais les marques Palio, Sienna et Palio Week-end du Brésil, se montre très optimiste. Outre la qualité, les responsables continuent de mettre en avant l’argument prix. Concrètement, ils expliquent que les voitures importées, constituant une nouvelle génération de la gamme Palio-Siena, seront commercialisés 10 à12% plus chers, à équipements comparables. Seulement, les responsables commerciaux de Fiat tablent sur les versions les plus riches en termes d’équipements ce qui fera grimper les prix de 20%. Les premières voitures en provenance du Brésil, excepté la Uno qui ne sera importée qu’en juillet, seront sur le marché à compter de début février.
Pour le moment, son réseau poursuit la commercialisation des dernières voitures montées à la Somaca et les concessionnaires n’ont pas de mal à trouver preneur d’autant que la TVA est toujours à 7 %.

Les marques françaises en embuscade
Dans tous les cas, les marques françaises ont fermement l’intention de faire le forcing sur le segment des voitures à prix modérés. A ce titre, Renault Maroc a annoncé le lancement de la version VP (véhicule pour particulier) du Kangoo, comme pour marquer son terrain en attendant sa future voiture familiale de marque Dacia (connue sous le nom de code L 90), dont le montage à la Somaca ne commencera qu’au deuxième semestre 2005. Rien que pour 2004, la marque au losange compte livrer 6 000 unités du nouveau Kangoo. Auparavant, il lui faudra signer avec l’Etat la convention lui permettant de bénéficier de certains avantages fiscaux, dont une réduction de la TVA à 7 %. Les prix du nouveau Kangoo dépendront du résultat des négociations en cours. Peugeot et Citroën projettent également de lancer en juin prochain la version VP du Partner et du Berlingo.
Dans un tel contexte, il faudra s’attendre à une nouvelle configuration des réseaux commerciaux. Pour l’heure, si celui qui arbore les couleurs de Renault se réjouit de la prochaine montée en puissance de l’activité, celui de Fiat est condamné à subir une cure d’amaigrissement au regard du changement de la stratégie du constructeur.