Ona injecte 61MDH dans La Marocaine des Golfs

Cet apport permet d’accompagner le développement d’Onapar
La Marocaine des Golfs vise, en propriété ou en gestion, une dizaine de parcours, dont des unités existantes à  récupérer.

Ona confirme ses ambitions de premier exploitant privé de golfs au Maroc. En effet, après avoir créé au début de l’année La Marocaine des Golfs (LMG), avec un capital de démarrage de 300 000 DH, le premier groupe privé marocain vient d’injecter 60,7 MDH dans cette nouvelle filiale dédiée à l’aménagement et à la gestion des parcours golfiques. Cet apport permettra à LMG d’accompagner le développement d’Onapar, bras armé d’Ona dans la promotion immobilière.
Notons qu’Onapar a entamé, au cours du premier semestre 2008, les travaux de viabilisation du projet Bahia Golf Beach (à proximité de Bouznika) qui occupe une superficie de 530 ha sur 6,5km de front de mer.Outre la livraison de 90 appartements d’une superficie allant de 90 m2 à 160 m2 et de 2 000 villas de plus de 500m2, ce projet compte également un golf de 18 trous pour lequel LMG sera mise à contribution.
A moyen terme, LMG devrait atteindre un portefeuille d’une dizaine de parcours en propriété ou en gestion, dont des unités existantes, en cours de récupération auprès de sa maison mère, telles Royal Golf Cabo Negro (un 18 trous au bord de la mer à proximité deMdiq) et Amelkis de Marrakech (un parcours de 18 trous, inauguré en 1995 et considéré comme l’un des plus techniques du pays).

Un produit dérivé de l’immobilier haut de gamme
LMG aura la charge de rationaliser et d’optimiser l’intervention d’Ona dans les activités golfiques, notamment en tant que produit dérivé de l’immobilier haut de gamme et ce, en exploitant au mieux les synergies de coûts et de commercialisation potentielles.
A travers LMG, Ona compte s’ériger au rang de premier institutionnel impliqué dans ce sport au Maroc, devançant ainsi la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) qui compte à ce jour deux golfs de 18 trous : Le Royal Golf El Jadida (adossé au Sofitel El Jadida) et le Royal Golf de Fès, situé sur la route d’Imouzzer.Toutefois, les projets en cours de la caisse, initiés notamment par CDG Développement, portent sur pas moins de trois nouvelles unités d’ici 2010 (Tamuda Hills à Fnideq, un deuxième parcours à Fès et Chrifia à Marrakech).