« Morocco Now » : Pour les Sud-Coréens, le Maroc riche en opportunités économiques

En Corée du Sud, on estime que l’un des plus grands avantages d’investir au Maroc demeure le positionnement du Royaume en tant que plateforme vers l’Afrique, l’Europe, l’Amérique du Nord et le Moyen-Orient. Le Maroc « est l’un des pays africains ayant atteint un niveau élevé de développement ».

Réunis lors d’une rencontre, tenue au siège de la résidence du Maroc dans la capitale sud-coréenne à l’occasion du lancement de la marque « Morocco Now » en Corée du Sud, des leaders politiques et économiques Sud-Coréens se sont succédés pour mettre en avant les vastes opportunités économique qu’offre le Maroc. Des opportunités qui s’offrent pour hisser la coopération entre le Maroc et la Corée du Sud au niveau d’un partenariat privilégié. « Je recommande vivement à tout le monde ici présent d’embrasser le rêve marocain ». C’est en ces termes que Seung Hyun Chang, président de l’équipementier automobile coréen HANDS Corporation, a résumé, devant une assistance de marque composée de responsables politiques, d’opérateurs économiques, de diplomates et de personnalités de divers horizons, les opportunités qu’offre le Maroc.  M. Chang s’est dit « fasciné » par les opportunités qu’offre le Maroc quand sa corporation avait décidé de mettre en place en 2020 son premier site de production en Afrique.

L’un des plus grands avantages d’investir au Maroc demeure le positionnement du Royaume en tant que plateforme vers l’Afrique, l’Europe, l’Amérique du Nord et le Moyen-Orient, a-t-il dit, soulignant que le Maroc « est l’un des pays africains ayant atteint un niveau élevé de développement ».

Le Président de HANDS Corporation n’a, par ailleurs, pas manqué de souligner la place centrale qu’occupe l’industrie automobile dans le schéma de développement au Maroc. Les exportations automobiles du Maroc ne cessent de croître, le Royaume œuvrant d’une manière continue à développer l’écosystème de cette industrie.

Le ministre sud-coréen du service forestier, Nam Sung-Hyun, a donné le ton lors de cette rencontre, rappelant la dimension historique de l’événement qui intervient en une année où le Maroc et la Corée du Sud fêtent le 60è anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques. Il a félicité le Maroc pour le lancement de la brande « Morocco Now » qui vise l’élargissement des opportunités d’affaires et d’investissements. Le responsable s’est attardé particulièrement sur les possibilités et les perspectives de coopération entre le Maroc et la Corée du Sud dans le secteur forestier, son domaine de compétence. Même son de cloche chez Sung Jum-Hwa, CEO de la compagnie New Prime, qui s’est dit impressionné par les vastes opportunités d’investissement offertes au Maroc, favorisées par l’excellent climat d’affaires dans le pays.

Organisé par l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) avec l’appui de l’ambassade du Maroc en Corée du Sud, le Roadshow de Séoul a été conçu de sorte à donner aux différents participants l’occasion de tirer le maximum de profit de cet événement prometteur. Une série de rencontres B2B, des rencontres d’affaires et des symposiums sont organisés lors du Roadshow, avec l’objectif principal de présenter le climat des affaires dans le Royaume et les nombreux avantages que le pays offre aux investisseurs étrangers en quête d’opportunités dans un monde qui s’apprête à renouer avec l’ouverture complète après la redoutable pandémie du Covid-19. Le Roadshow offre, en outre, l’occasion pour les investisseurs sud-coréens de constater les avantages que présente le Maroc, un pays qui a réussi à s’imposer comme une plateforme industrielle et d’exportation de premier plan, illustrée notamment par le cluster automobile – plus forte croissance au Monde – et soutenue par des infrastructures de premier plan dont le port de Tanger Med, première connexion maritime en Afrique et classé dans le top 30 au niveau mondial.