Maisons préfabriquées : deux entreprises françaises proposent un concept pour le logement social

La technique s’adapte à  des ensembles immobiliers de grande taille. Ils sont dotés d’équipements publics et disposent d’une autonomie complète en eau, assainissement et énergie.

Le marché marocain de l’immobilier continue d’attirer les entreprises européennes de construction. En effet, après les espagnoles qui ont débarqué en force au cours des dernières années, en cherchant notamment des débouchés en raison de la crise qui frappe leur pays, c’est au tour des françaises de leur emboîter le pas. Mais cette fois-ci, il s’agit d’entreprises de taille moyenne ou intermédiaire à la recherche parfois d’une première expérience à l’international, sachant que les mastodontes français de travaux publics (Colas, Bouygues…) sont déjà présents au Maroc depuis des décennies.

L’une des dernières incursions en date est à l’actif du duo IBSE International et Société de travaux de gros œuvres (STGO). Ces deux opérateurs grenoblois viennent de créer une co-entreprise marocaine dénommée Icade. La ligne de mire de cette nouvelle entité basée à Casablanca n’est autre que le marché du logement social où les deux partenaires envisagent de proposer aux promoteurs immobiliers une offre innovante baptisée Eco-Quartier. Adaptée à des complexes intégrés d’immobilier social de grande taille, l’offre consiste à construire selon la technique de la préfabrication des quartiers dotés d’équipements publics et disposant d’une autonomie complète en eau, assainissement et énergie.

Un concept déjà introduit en Algérie

Le recours à cette technique, développée par IBSE International, spécialiste de l’ingénierie du bâtiment, a déjà été utilisé dans des chantiers en Afrique, notamment en Algérie pour une surface totale de 2,3 millions de m2. Elle a pour principal atout de maîtriser les coûts de construction et de réduire de moitié les délais de livraison.

Le partenariat avec la société de construction STGO, qui a d’ailleurs pris la présidence de la nouvelle filiale marocaine, permet à IBSE International de maîtriser la mise en œuvre de l’offre Eco-Quartier et de proposer une solution clés en main.

STGO réalise un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros (près de 250 millions de DH). Contrairement à son partenaire IBSE qui a déjà obtenu des contrats d’ingénierie au Maroc (notamment dans la ville de Fès pour un projet de construction de logements pour militaires), cet opérateur fait, à travers Icade, ses premiers pas à l’étranger.