L’Oréal veut séduire 3 millions de consommateurs supplémentaires au Maroc

L’objectif est de porter le nombre de ses clients locaux à  6 millions, à  l’horizon 2015.
Une stratégie en trois axes : élargissement de la gamme de produits, baisse des prix et renforcement du circuit de distribution traditionnelle.
Le chiffre d’affaires devrait croître de 15% en 2010.

L’Oréal est à la quête d’un milliard de nouveaux consommateurs dans le monde. Sachant que dans les pays développés le marché est quelque peu saturé, l’essentiel sera recherché dans les pays émergents. C’est ainsi qu’au Maroc le leader mondial de l’industrie cosmétique compte doubler le nombre de ses consommateurs pour le porter à 6 millions à l’horizon 2015. Pour ce faire, il a arrêté une stratégie, appelée «Innovation accessible», déclinée en trois grands axes : adaptation des produits aux spécificités des consommateurs marocains, baisse des prix et diversification des circuits de distribution.
L’Oréal Maroc qui, habituellement, s’adresse à des consommateurs des classes A et B+ âgés de 30 à 50 ans, cible, depuis le début de l’année, les seniors (+ de 50 ans) et les jeunes consommateurs âgés de moins de trente ans. Selon son Dg, Hervé Streichenberger, la société  mise également sur la classe moyenne qui constitue une source importante de consommateurs. Pour ces nouvelles cibles, l’entreprise a lancé des produits adaptés comme la crème du jour «Triple Active» hydratante, et une crème de soin «Age Perfect» et «Age Re-Perfect» pour les seniors.
Au niveau de l’hygiène corporelle, l’Oréal a aussi élargi son offre de déodorants «Narta» et «Ushuaia». Cependant, c’est sur la marque Garnier que l’innovation a été la plus importante. De petites contenances à de petits prix sont mises sur le marché, tant pour les shampoings (un sachet de 5,7 ml de Fructis à 0,50 DH, 100 ml à     9, 90 DH…) que pour les crèmes de soins ( 7,5 ml à 4,95 DH). Ces produits sont disponibles dans tout le pays grâce à l’élargissement du circuit de distribution composé de 10 000 magasins contre 3 000 magasins auparavant.

Les ventes ont augmenté de 30% en volume

Grâce à cette stratégie, l’Oréal annonce une hausse de 30% des ventes en volume, à 25 millions d’unités. Pour l’exercice en cours, le chiffre d’affaires devrait progresser de 10 à 15% par rapport à 2009, à 370 MDH. Les ventes ont aussi été boostées par l’adaptation de l’offre, au niveau du prix et de la contenance, de la marque Vichy en pharmacie. L’Oréal a également repris la distribution des parfums qu’il avait abandonnée depuis 2000. Ce segment qui totalise actuellement  un chiffre d’affaires de 5 MDH est appelé à tripler d’après les prévisions de l’entreprise. Optimistes, les dirigeants prévoient une bonne croissance du marché global des produits d’hygiène et de beauté à la faveur du démantèlement douanier et du développement de la classe moyenne. En fait, la marge de progression est encore très importante. Le marché marocain est estimé à 3 milliards de DH, soit une consommation nationale moyenne de 10 euros par an contre 85 dans l’Union européenne, autant au Japon et 75 aux Etats-Unis.