L’ONCF s’associe à  Deutsche bank dans la nouvelle gare de Casa-Port

La banque allemande a monté un fonds d’investissement dédié pour le Maroc de
100 millions d’euros (1,12 milliard de DH).
Les locaux seront loués avant d’être cédés à  des institutionnels, dont des
assurances et des caisses de retraites.

Les fonds immobiliers et touristiques ne chôment pas au Maroc. Présents dans la plupart des grands projets, ces véhicules qui tendent à  structurer l’offre immobilière, notamment tertiaire et de bureaux, s’allient de plus en plus aux propriétaires institutionnels désireux de valoriser des patrimoines fonciers.

Trois immeubles pour 27 000 m2 de bureaux
Le dernier partenariat en date est celui qui a été conclu entre l’Office national des chemins de fer (ONCF) et Rreef Real Estate, la division de capital investissement immobilier de Deutsche Asset Management, pôle gestion d’actifs de la Deutsche bank. Celle-ci investira dans la rénovation de la gare de Casa-Port, par l’entremise de Rreef Moroccan Explorer I, véhicule d’investissement immobilier dédié au Maroc et basé au Luxembourg, dont le capital cible est de 100 millions d’euros (1,12 milliard de DH).

Cette division du géant bancaire allemand qui gère quelque 55 milliards de dollars (plus de 400 milliards de DH) d’actifs immobiliers à  travers le monde a donc été retenue par l’ONCF pour la valorisation du terrain dégagé après la destruction du Centre 2000. Elle sera très certainement accompagnée d’un autre investisseur dans ce projet.

Outre une future gare moderne et spacieuse, les deux investisseurs retenus devront construire sur ce site, à  l’horizon 2009, trois immeubles de 6, 10 et 24 étages offrant une superficie totale de 27 000 m2 comprenant aussi bien une galerie commerciale que des bureaux de haut standing (voir La Vie éco du 18 mai 2007).

Rreef Moroccan Explorer I y investira plus de 100 MDH, soit près du tiers de l’enveloppe globale nécessaire à  la rénovation de la gare, à  travers la structure dédiée Ardim Casa Port I, dont le capital vient d’être porté de 10 000 DH à  27,7 MDH en attendant d’autres apports. Ce fonds compte rentabiliser son investissement en deux phases. La rentabilité locative des espaces construits sera stabilisée, en quelques années, avec l’objectif d’atteindre un taux d’occupation élevé (plus de 90%). Ensuite, le bien, propriété d’Ardim Casa-Port, sera cédé à  des investisseurs désireux de diversifier leurs placements (assurances, caisses de retraites…)