Logistique : Nouvelles liaisons maritimes pour le transport des fruits et légumes

Le transport maritime, une alternative compétitive au transport international routier.

Tanger-Barcelone et Agadir-Vendres renforcent la logistique maritime à destination des marchés européens.

Le transport maritime est une alternative compétitive au transport international routier. Pour les exportateurs, il offre l’avantage d’être moins onéreux et aussi relativement moins nocif pour l’environnement. Ainsi, les nouvelles routes maritimes mises en place pour relier le Maroc à ses marchés européens dans le contexte de la nouvelle campagne d’exportation est une aubaine de l’avis des exportateurs.
Il s’agit notamment d’une liaison maritime de la compagnie La Méridionale mise en place entre Tanger et Barcelone. Pour les exportateurs de fruits et légumes, cette voie maritime est intéressante. Entre Barcelone et Perpignan il n’y a que deux heures de trajet par route et cela permet ainsi d’accéder à la principale plateforme de commercialisation en France, le marché de Saint-Charles, centre européen de commercialisation, de transport et de logistique en fruits et légumes. «Cela offre une autre alternative au flux des expéditions qui passe par le port Algésiras pour être acheminé à Saint-Charles», souligne un exportateur d’Agadir. Au départ de la capitale du Souss, le retour de la liaison entre Agadir et Port Vendres vient aussi renforcer la logistique maritime du commerce des fruits et légumes. Mis en place par l’armateur français CMA-CGM, ce service hebdomadaire devrait démarrer le 10 novembre prochain. La compagnie souligne dans ce contexte «la réduction de 75% des émissions de CO2 par rapport à l’acheminement traditionnel par camion via ce corridor».

Des rotations reliant Tanger à des ports africains
Selon les informations communiquées par la compagnie, les principales caractéristiques du «Morocco Shuttle», ainsi baptisées les rotations mises en place, se résument ainsi : Il s’agit de deux navires sous pavillon marocain de 1 100 EVP (Equivalent vingt pieds) dotés chacun de 220 prises pour conteneurs frigorifiques. Ces navires opéreront la rotation Agadir/Port Vendres/Barcelone/Algésiras/Tanger Med/ Casablanca/ Agadir avec une fréquence hebdomadaire et un temps de transit d’Agadir vers Port Vendres de trois jours et demi. Sur le nord-Europe, CMA CGM et sa filiale Containerships ajoutent un quatrième porte-conteneurs de 1200 – 1 400 EVP à la ligne Euromar qui touche Le Havre chaque semaine. Il s’agit de desservir, le temps de la saison des agrumes, deux ports supplémentaires, Vigo et Londres – Gateway.
Quid aujourd’hui du lancement par la compagnie maritime de solutions logistiques directes reliant le port d’Agadir aux enceintes portuaires de l’Afrique de l’Ouest ? Selon les représentants de la compagnie le dossier serait à l’étude. Pour l’heure, sur les marchés stratégiques d’Afrique de l’Ouest, CMA CGM annonce la réorganisation de ses services MEDWAX, EURAF3 et WAZZAN. Des rotations qui relieront Tanger et des villes européennes à des ports africains tels que Dakar, Conakry, Abidjan, Freetown, Monrovia, Nouakchott, Bissau, Nouadhibou.