L’inflation rebondit à 8,3% en novembre

Après une légère décélération en octobre, l’indice des prix à la consommation est reparti à la hausse au cours du mois de novembre 2022, selon les dernières statistiques du Haut Commissariat au Plan.

L’indice des prix à la consommation a connu, au cours du mois de novembre 2022, une hausse de 0,4% par rapport au mois précédent. Cette variation est le résultat de la hausse de 0,4% de l’indice des produits alimentaires et de 0,5% de l’indice des produits non alimentaires.

Comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 8,3% au cours du mois de novembre 2022 conséquence de la hausse de l’indice des produits alimentaires de 14,4% et de celui des produits non alimentaires de 4,5%.

Pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une hausse de 0,1% pour la «Santé» à 14,2% pour  le «Transport».

Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois de novembre  2022 une hausse de 0,7% par rapport au mois d’octobre 2022 et de 7,6% par rapport au mois de novembre  2021.

Rappelons que la Banque centrale a revu à la hausse, mardi, ses prévisions d’inflation à moyen terme. L’inflation atteindrait 6,6% en 2022 et ralentirait en 2023, mais plus lentement que prévu, s’établissant en moyenne à 3,9% avant d’enregistrer un nouveau rebond à 4,2% en 2024.

Le Conseil de Bank Al-Maghrib a dans ce contexte décidé relever le taux directeur de 50 points de base à 2,50%, pour prévenir tout désancrage des anticipations d’inflation et favoriser le retour de l’inflation à des taux en ligne avec l’objectif de stabilité des prix.