L’industrie de transformation s’essouffle

un secteur a la loupe..

La production du secteur industriel s’est soldée par une légère hausse de 3 % au cours du 1er trimestre 2003, par rapport au trimestre précédent. Pour le 2e trimestre, la progression se limiterait à 1 % par rapport à l’actuel. Tels sont les résultats de la dernière enquête de conjoncture réalisée par la Direction de la statistique auprès des chefs d’entreprises de l’industrie de transformation.
Concernant le 1er trimestre 2003, la hausse provient en particulier des industries agroalimentaires qui ont enregistré un bond de 10 % par rapport aux trois derniers mois de 2002. Cette branche est tirée par la fabrication des vins, la production de bière et de malt et l’industrie du sucre.
Les professionnels de l’agroalimentaire sont en revanche pessimistes quant au 2e trimestre, pour lequel ils prévoient une baisse de 3 % par rapport au trimestre précédent. Ce recul serait le fait des industries alimentaires qui connaîtraient une chute de 22%.
Quant au textile et cuir, il a déjà concédé une baisse de 2% de la production au terme du 1er trimestre 2003, comparativement au trimestre précédent. Mais, là où la baisse est accentuée par le cuir, qui a reculé de 15%, et la bonneterie – dans une moindre mesure : 1% – les professionnels de l’habillement ont, eux, enregistré une amélioration de 7% sur la même période. Pour le 2e trimestre, ils tablent sur une légère augmentation de 1%.
L’habillement tire son épingle du jeu
Concernant les IMME (Industries métalliques, mécaniques, électriques et électroniques), la situation est plus critique. Selon les déclarations des chefs d’entreprise, la production serait en recul de 4% au 1er trimestre 2003 par rapport au 4e trimestre 2002. Dans cette branche, mis à part l’activité des produits de l’industrie métallique de base qui a enregistré une hausse de 3% au 1er trimestre 2003, tous les autres secteurs sont en baisse. Il s’agit du matériel d’équipement (-6%), de transport (-5%), électrique et électronique (-15%) et de bureau (-19%). Pour le 2e trimestre, les professionnels de ce secteur prévoient un maintien de l’activité.
Enfin, au cours du 1er trimestre 2003, la capacité de production non utilisée a été en moyenne de 22 % dans les industries de transformation. Les branches pour lesquelles cette marge est relativement faible sont les minéraux de carrière, les industries alimentaires, et la chimie parachimie.

Les Indicateurs


La régression de l’ICV de 0,1% au cours des quatre premiers mois de 2003, par rapport à la même période de l’année passée, provient du recul de 1,3% de l’ICV des produits alimentaires. A fin avril 2003, le nombre de touristes étrangers s’est établi à 697 181, en légère baisse de 1,2% par rapport à la même période de l’année dernière, en raison des effets négatifs de la guerre en Irak. Selon les prévisions du ministère de l’Agriculture, la production céréalière pour la campagne 2002-2003 serait répartie entre le blé dur, pour 23%, le blé tendre, pour 44,3% et l’orge, pour 32,7%.
 
A fin avril 2003, la baisse de 9,5% des recettes de voyage provient aussi bien des virements bancaires reçus par les opérateurs touristiques (-12,6%) que des entrées de devises billets de banque (-7%).   De janvier à mai 2003, les intentions de création d’entreprises se sont exprimées à Casablanca pour 35%, à Tanger-Tétouan pour 12% et à Marrakech et Rabat pour 10% chacun.

 

Taux de Base Bancaire


Court terme
Moyen terme
Long terme
Crédit export
Crédit moyen terme PME / PMI
teg (taux effectif global)
7,00%
7,25%
8,00%
7,00%
7,25%
14,61%

Les chiffres de l’économie


Budget 2003 (en millions de dirhams) 114 662
Pib 2002 (en millions de dirhams ; estimé) 410 111
PIB 2003 (en millions de dirhams ; prévu) 438 428
Taux de croissance 2003 (prévu) 5,5%
Population active au quatrième trimestre 2002 (en milliers) 10 533
Taux de chômage au quatrième trimestre 2002 12,5%
Inflation 2002 (en %) 2,8%
Inflation prévue 2003 2%
Smig (dh/heure) 8,78
Fuel industriel (dh TTC/tonne) 2 300
Electricité (moyenne et haute tension, en dh TTC/kwh) 0,72
Eau (m3, en dh HT) 6,05