L’huître célébrée à El Jadida

L’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture (ANDA) organise, le jeudi 20 juin 2019 à El Jadida, la première édition de la journée de l’huître, sous le thème : « Regards croisés sur l’ostréiculture marocaine, et quels enjeux pour demain ? ». L’agence veut faire de la Journée de l’huître un rendez-vous annuel.

La ville d’El Jadida n’a pas été choisie au hasard, la région étant le “berceau de l’ostréiculture marocaine”, souligne un communiqué de l’ANDA.

Cette première édition connaîtra la participation de nombreux ostréiculteurs marocains et étrangers, des spécialistes intervenant dans la chaine de valeur de cette filière ainsi que des experts nationaux et internationaux dans le domaine de l’ostréiculture.
L’objectif est de partager les connaissances et les retours d’expérience en vue de construire une vision commune pour le développement durable de la filière ostréicole.

« L’ostréiculture demeure aujourd’hui la principale activité aquacole au Maroc avec une production dépassant les 400 tonnes annuellement et un nombre d’entreprises important en cours d’installation à Dakhla et dans d’autres régions. En organisant cet événement, nous souhaitons faire de cette journée, un rendez-vous annuel de l’huître, afin que ce soit un moment de rencontre entre les ostréiculteurs et les acteurs exerçant dans les activités annexes à cette filière, et une station pour discuter des sujets d’intérêt », explique Majida Maarouf, directrice de l’ANDA.

Au programme de cette journée, un éclairage sur l’état des lieux de la filière, des différents modes de production des huîtres, des aspects environnementaux et des questions liées aux potentialités du marché des huîtres et ses formes de commercialisation.

Des ateliers thématiques sont également prévus afin de débattre des enjeux de l’ostréiculture de demain, tant sur le plan économique qu’environnemental et social.

L’huître marocaine en chiffres :

17 fermes en activité à Oualidia et à Dakhla ;
• 411 tonnes sont produites annuellement à Dakhla et à Oualidia, considérée comme le berceau de l’huître au Maroc depuis les années 50 ;
140 nouveaux projets en cours de lancement ;
29 000 tonnes est la production cible des nouveaux projets qui seront lancés à Dakhla.