L’espagnol Ekos Estudios Ambiantales s’implante au Maroc

L’espagnol Ekos Estudios Ambiantales est spécialisé dans les études d’environnement.

Après leurs compatriotes opérant dans les métiers de travaux publics, de promotion immobilière et d’ingénierie en génie civil (Copisa, Ecisa, Urbalevante, BSA Proyecta, CIDO Consult…), c’est au tour des entreprises ibériques des études environnementales de franchir le détroit pour prendre pied dans le marché marocain. En effet, La Vie éco a appris que le basque Ekos Estudios Ambiantales (EEA) vient de créer, à Casablanca, une structure qui a l’ambition de réaliser des études en génie environnemental pour le compte de grands donneurs d’ordre marocains, qu’ils soient du secteur du bâtiment, de l’énergie ou de l’industrie. Il faut dire qu’avec l’apparition de Resorts immobiliers haut de gamme et le lancement de multiples projets dans l’énergie renouvelable, la composante études préliminaires et d’exécution à connotation environnementale devient primordiale, voire impérative aux yeux de certains bailleurs de fonds internationaux tels la Banque européenne d’investissement (BEI) et la Société financière internationale (SFI). Dans les fermes éoliennes, par exemple, des études d’impact environnemental, notamment sur la perturbation de la migration d’oiseaux, un des domaines de prédilection d’EEA, sont nécessaires et il arrive parfois qu’elles intiment à un changement de site pour pouvoir obtenir les autorisations nécessaires.

EEA Maroc compte déjà dans son carnet de commandes plusieurs projets. Quant à l’effectif, il devra atteindre rapidement une dizaine de salariés. La nouvelle filiale aura à en découdre avec les grands cabinets généralistes marocains tels Novec ou le CID qui comptent des départements ou pôles dédiés à l’environnement.