Les ventes des téléphones mobiles ont généré 4 milliards de DH de chiffre d’affaires en 2016

Le chiffre d’affaires a progressé, mais le volume a chuté. iPhone et Samsung contrôlent les 2 tiers du marché. De nouvelles marques asiatiques mènent une grosse bataille sur le marché traditionnel.

milliards de DH, c’est le chiffre d’affaires réalisé par les constructeurs des téléphones mobiles sur le marché marocain en 2016. Selon les estimations des opérateurs, ce chiffre est en progression de 4% par rapport à 2015, alors que les volumes se sont contractés de 15% du fait de la forte chute de la demande de téléphones basiques qui représentent près de 40% des ventes. Par contre, les smartphones ont bien percé sur le marché national avec 60% des volumes et plus de 80% de la valeur. Cette percée, les opérateurs l’expliquent d’abord par la baisse des prix, notamment avec l’arrivée de smartphones bon marché. A ce facteur s’ajoute la généralisation de la 4G et de la 3G qui a impliqué une baisse du coût d’utilisation de la data.

Une marque doit susciter de l’émotion chez ses utilisateurs

Bien que le marché ait connu de nombreux changements en 2016, le classement des constructeurs n’a pas changé depuis quatre ans. «iPhone et Samsung sont les marques dominantes, et représentent ensemble environ les 2 tiers du marché. Nokia est en déclin. On assiste à l’émergence d’HTC», explique Valéry Martin, PDG du Groupe Kantar Millward Brown, cabinet international de marketing et d’étude.

Samsung vient en tête de liste avec 65% de part de marché en volume et 70% en valeur. Apple grâce à sa marque phare iPhone contrôle 4% du marché en volume et 15% en valeur. Nokia quant à elle occupe la troisième place avec 16% du volume et 4% de la valeur. Suivent les marques asiatiques comme Wiko, Oppo, Huawei ou encore Infinix qui mènent une grosse bataille sur le marché traditionnel.

Si iPhone et Samsung contrôlent les deux tiers des ventes, «c’est parce qu’elles ont des identités bien spécifiques pour les consommateurs ; choix et facilité d’utilisation pour Samsung, innovation et avance technologique pour iPhone», explique Valéry Martin. Selon lui, les marques ne sont pas réservées à une tranche d’âge spécifique, mais on peut globalement dire que Samsung a des utilisateurs plus jeunes qu’iPhone et Nokia. En somme, au Maroc, les plus jeunes apprécient le large choix et la simplicité d’utilisation. C’est ce qui fait d’iPhone la marque la plus prisée par une tranche d’utilisateurs jeunes adultes ou adultes.

Selon les spécialistes de la téléphonie, une marque de smartphone doit «faire du sens» pour les consommateurs, répondre à un besoin avec une offre qui soit acceptable. Tous les aspects liés au choix, à la disponibilité de différentes options (et donc de différents niveaux de prix) sont déterminants. Une marque doit aussi être connectée émotionnellement à ses utilisateurs. Viennent ensuite les critères d’innovation technologique et de simplicité d’utilisation.