Les smartphones Nokia de retour sur le marché au deuxième trimestre 2017

La filiale marocaine de la start-up HMD Global commercialisera les téléphones et tablettes Nokia en Afrique du Nord à partir de Casablanca. Son ambition est d’atteindre la place de numéro 3 du marché de la téléphonie mobile dans les 3 à 5 prochaines années.

Après sa quasi-disparition du marché de la téléphonie mobile, sauf pour les téléphones basiques, Nokia revient sur le segment des smartphones. Pour ce faire, un partenariat tripartite a été signé par trois acteurs mondiaux que sont HMD Global, start-up créée par les anciens collaborateurs de Nokia (elle a obtenu une licence de 10 ans pour la commercialisation et le marketing des produits Nokia), Foxconn, groupe industriel taïwanais présent dans plusieurs pays qui fabriquera désormais les smartphones et tablettes Nokia, et TNS, distributeur des produits de la marque.

Ce partenariat est à même de redonner à la marque son aura. «La notoriété de la marque Nokia est de 95% dans le monde et frôle 99% dans les pays de la région Afrique du Nord», déclare Marouane Cherif, directeur général Afrique du Nord de HMD Global. La start-up, qui emploie 500 personnes dans le monde, attaque ainsi le marché marocain doucement mais sûrement. Elle mettra en vente trois smartphones Nokia et le «fameux» 3310 qui arbore un design plus attrayant. Equipé d’une caméra, cet appareil, une fois chargé, offre un temps de parole de 22h.

Les prix vont de 150 à 250 dollars

«Le constructeur a fait beaucoup d’efforts sur la qualité des produits en termes de matériaux et de caractéristiques techniques dont la mise à jour automatique d’Androïd. Les trois smartphones seront commercialisés à des prix respectifs de 150, 200 et 250 dollars (NDLR : un dollar vaut environ 10 dirhams). Le Nokia 3310 sera vendu à 60 dollars. Il est destiné à une clientèle qui privilégie encore l’utilisation des «fitcher phones» ou qui veut l’utiliser comme 2e téléphone», lance Marouane Cherif.

Les produits Nokia seront disponibles dès le 2e trimestre 2017 avec une date unique de lancement mondial. Pour ce faire, une campagne marketing et de communication sera lancée au même moment. «Cette campagne sera associée aux partenaires : opérateurs télécoms, distributeurs, chaînes de distribution de produits électroniques… Nous travaillons avec 2 distributeurs, Sicotel, distributeur de la marque depuis 25 ans et Iwaco, partenaire depuis deux ans. Ils serviront les circuits moderne et traditionnel», déclare le DG de HMD Global. L’ambition de Nokia est de prendre la 3e place du marché de la téléphonie mobile dans les 3 à 5 prochaines années au Maroc. «On pourrait même l’atteindre plus tôt grâce à la notoriété de Nokia et à la sympathie des consommateurs pour la marque», dit avec optimisme le directeur général de HMD.