Les prix des télécommunications continuent de baisser

Les prix des communications mobiles ont reculé de 12% à  fin juin, à  0,30 DH/min n La facture moyenne mensuelle d’internet a baissé de 21%. Les prix du fixe poursuivent leur envolée.

Les clients ne peuvent qu’en être satisfaits. Les prix des télécommunications restent sur une courbe descendante à cause de la concurrence que se livrent les opérateurs. Cette baisse s’est surtout accélérée par le lancement des forfaits illimités. Ainsi, les prix des communications mobiles se sont contractés de 12% à fin juin par rapport à la même période de l’année dernière, à 0,30 DH HT/min, d’après les dernières statistiques de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) publiées lundi 20 juillet.

Le parc mobile est en revanche en légère baisse de 0,66% sur la même période. A fin juin 2015, le Maroc comptait 43,01 millions d’abonnés mobiles, avec un taux de pénétration d’un peu plus de 127%. Ce parc est réparti entre le post payé qui a convaincu 2,42 millions d’abonnés avec une croissance annuelle de 5,65%, et le prépayé qui en compte 40,59 millions, marquant un recul de 1%. Internet est sur la même trajectoire que le mobile. La facture moyenne mensuelle par client a baissé de 21% durant le deuxième trimestre de 2015 en comparaison avec la période de l’exercice écoulé, à 23 DH HT/mois. Dans le détail, la facture mensuelle moyenne de la 3G a fléchi de 25% pour atteindre 15 DH hors taxe. En revanche, celle de l’ADSL est en hausse de 7%, à 97 DH HT par client.

Les tarifs du fixe ont augmenté de 13%

Le repli enregistré sur la 3G s’est répercuté sur le nombre d’abonnés internet qui évolue annuellement de 44,35%. Le secteur compte aujourd’hui pas moins de 11,25 millions d’abonnés à l’internet, soit un taux de pénétration de 33,26%. Le parc ADSL enregistre également une croissance annuelle de près de 15,55% même si les tarifs sont en progression.Contrairement au mobile et à internet, le fixe est toujours plus cher. Le prix moyen de la minute a augmenté de 13%, passant de 0,75 DH à fin juin 2014 à 0,85 DH fin juin 2015.

Le parc d’abonnés a dévissé de 12,42%, à 2,33 millions dont 610 727 en mobilité restreinte. Par ailleurs, l’ANRT vient d’annoncer le lancement de «Morocco ICT Data». Il s’agit d’une application mobile qui mettra à la disposition des décideurs, des professionnels et du public l’historique des indicateurs sur le secteur des télécommunications et des technologies de l’information au Maroc. Téléchargeable via Smartphone sur Apple Store et Google Play, cette application utilisable en trois langues (arabe, français et anglais) donne accès à des indicateurs sur la téléphonie mobile, le fixe, l’internet, la publiphonie, les noms de domaines et les adresses IP. Elle trace l’évolution des parcs d’abonnés, des taux de pénétration, des parts de marché, du trafic, du revenu et des usages ainsi que de l’infrastructure des télécommunications au Maroc.