Les grandes ambitions d’Al Omrane pour Drâa-Tafilalet

Trois pôles urbains à Errachidia (78 hectares), Ouarzazate (318 ha), Tinghir (200 ha) et Zagora (70 ha) qui portent ensemble sur un total de 19 400 logements pour une enveloppe d’investissement dépassant 1,5 milliard de DH.

Le holding immobilier public Al Omrane ajuste son organisation au nouveau découpage régional. Ses opérations et projets dans la région Drâa-Tafilalet seront désormais pilotés par une filiale régionale. Celle-ci, sera basée dans la ville d’Errachidia. La zone d’action de la nouvelle filiale relevait, auparavant, de deux autres filiales régionales, à savoir Meknès et Souss-Massa. La zone d’action d’Al Omrane Drâa-Tafilalet couvrira, ainsi, les cinq grandes provinces de la région, à savoir Errachidia, Ouarzazate, Zagora, Midelt et Tinghir. Selon la direction générale du holding, la nouvelle filiale a pour principale mission de contribuer à combler, avec ses partenaires publics et privés, le déficit et les besoins en logements sur les territoires relevant de son intervention. Les chiffres officiels indiquent, à ce titre, que les besoins en habitat dans la région sont estimés à quelque 9 300 unités de logement par an toutes catégories confondues. Et pour y parer, Al Omrane Drâa-Tafilalet se trouve de fait avec un portefeuille de programmes et projets très consistant. On en citera notamment trois pôles urbains à Errachidia (78 hectares), Ouarzazate (318 ha), Tinghir (200 ha) et Zagora (70 ha) qui portent ensemble sur un total de 19 400 unités de logement pour une enveloppe d’investissement dépassant 1,5 milliard de DH. Parallèlement, Al Omrane Drâa-Tafilalet devra piloter des programmes de restructuration urbaine de quartiers sous-équipés dans plusieurs villes de la région dont Midelt, Erfoud, Errachidia, Zagora, Goulmima, Rich et Tinjdad. Et de par le patrimoine architectural de la région, la nouvelle filiale assurera aussi la mission de réhabilitation des tissus anciens comme Tazmamart, Ksar Abouame, Ksar Itzer ou encore divers kasbahs et ksours aux alentours de la ville d’Errachidia. Enfin, d’autres projets sont lancés au profit de localités connues pour leur attractivité touristique notamment la petite localité d’Imilchil célèbre par son moussem annuel des fiançailles ou encore le site de Merzouga au sud d’Erfoud connu à l’international pour son pittoresque lever de soleil et ses bains de sable.