Les dirigeants d’entreprises confrontés aux enjeux de la transformation globale

Les dirigeants font face à plusieurs défis comme la digitalisation des fonctions, l’évolution du cadre juridique, les restructurations et la concurrence. L’objectif de cette réunion est d’explorer des pistes de réflexion et discuter des voies pour relever les défis du management stratégique et financier.

L’entreprise, en tant qu’organisation, est plus que jamais exposée à un environnement en constante mutation. Ce qui implique qu’elle s’adapte en continu et se transforme. Ce processus, salvateur pour sa survie, touche en premier chef les fonctions de pilotage. Digitalisation des fonctions, évolution du cadre juridique, restructuration, concurrence et autres défis et enjeux guettent les dirigeants. C’est autour de la manière de mener la transformation globale, des réflexes à adopter et des dispositifs d’appui qui s’offrent à l’entreprise que les dirigeants (directeurs généraux et financiers) tiennent leur congrès international à Marrakech les 6 et 7 juillet. Pour cette édition du Congrès international des DG et DAF (CIDAF), les organisateurs ont choisi la thématique de «la transformation globale et ses déclinaisons sur les fonctions de pilotage». L’objectif est d’explorer des pistes de réflexion et discuter des voies pour relever les défis du management stratégique et financier auxquels sont confrontés dirigeants et décideurs au sein des organisations au Maroc et dans la région. L’occasion aussi pour cette communauté de tisser des liens de business et de partenariat à travers les échanges B2B qui auront lieu en marge du congrès. De plus, les ateliers de bonnes pratiques seront une occasion pour vulgariser les meilleures pistes à suivre pour les directeurs d’entreprises confrontés aux enjeux de la transformation globale.

Sont attendus 10 000 visiteurs professionnels, 500 décideurs congressistes et 60 exposants

Selon les organisateurs, en l’occurrence Financité Events, cette grand-messe des dirigeants rassemblera les instances de direction d’entreprises privées, de gouvernements et d’établissements financiers. En effet, 10 000 visiteurs professionnels, 500 décideurs congressistes et 60 exposants sont attendus. Le programme est axé sur des conférences plénières et des ateliers thématiques. Pour aborder le thème central, six volets importants de la transformation seront décortiqués en raison de leurs impacts indéniables sur le devenir et le futur des entreprises. Ce sont la transformation des structures financières (l’ajustement des structures financières entre héritage du passé et les opportunités qui s’offrent sur le marché), la nouvelle ère fiscale au Maroc (nécessité de transformer le rapport de l’entreprise à l’administration fiscale vers une logique de partenariat), la croissance à l’international (transformation du modèle organisationnel, industriel et culturel comme préalables à la conquête de nouveaux marchés), les programmes d’appui et d’accompagnement (leur valeur ajoutée en tant que facteur de transformation globale et leur degré d’adaptation aux réalités des entreprises), la restructuration des entreprises (outil de transformation tous azimuts: des idées nouvelles pour une stratégie nationale de la restructuration) et enfin la digitalisation des fonctions de pilotage (une nouvelle configuration à l’aune des grandes mutations digitales et technologiques).

«La parole sera donnée à des intervenants choisis sur la base de critères de compatibilité de leurs responsabilités, parcours et profils avec les objectifs du congrès. Ainsi ont été sollicités et privilégiés les décideurs de la sphère publique occupant des fonctions majeures et dont l’action touche la vie des entreprises, des personnalités du monde économique pouvant apporter une vraie valeur ajoutée aux travaux du congrès, les décideurs financiers disposant d’une expérience significative au sein d’institutions ou d’organismes financiers de premier plan et les professionnels du conseil et de l’accompagnement des dirigeants sur des problématiques et enjeux stratégiques des entreprises», explique-t-on au comité d’organisation. En plus de ce programme scientifique, une soirée de gala et un tournoi de golf, «L’open des dirigeants», clôtureront les travaux de l’évènement.