Les agrumes et les primeurs tiennent le coup

Selon les chiffres arrêtés au 29 mars 2005, le total des exportations d’agrumes s’est élevé à  cette date à  384 221 t, contre 327 565 t la campagne précédente, soit une progression de 17,3 %.

En dépit des conditions climatiques défavorables, les exportations d’agrumes et primeurs, globalement, se comportent bien. Selon les chiffres arrêtés au 29 mars 2005, le total des exportations d’agrumes s’est élevé à cette date à 384 221 t, contre 327 565 t la campagne précédente, soit une progression de 17,3 %. Pour les primeurs, les exportations ont totalisé à cette même date 357 799 t, contre 349 198 t une année auparavant, soit une légère hausse de 2,46 %.
On voit bien que les agrumes ont moins souffert que les primeurs du froid et du manque d’eau, et cela apparaît plus clairement en observant le comportement des produits de chaque filière. Ainsi, si pour les agrumes, tous les produits ont vu leur volume augmenter, pour les primeurs, seule la tomate a vu son tonnage s’améliorer en passant de 192 156 t à 206 294 t (+ 7,35 %). Tout le reste a baissé : les légumes divers (- 2,2 %), les fruits divers comme l’avocat, la fraise, les framboises, le melon, etc. (- 7,9 %) et la pomme de terre (- 5,16 %)